Marie de Gournay - Itinéraires d'une femme savante

Note moyenne 
Michèle Fogel - Marie de Gournay - Itinéraires d'une femme savante.
A vingt-cinq ans, Marie le Jars croyait avoir atteint la gloire : Lipse, le plus célèbre érudit du temps, l'avait présentée à toute l'Europe lettrée... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 26 décembre et le 9 janvier
En librairie

Résumé

A vingt-cinq ans, Marie le Jars croyait avoir atteint la gloire : Lipse, le plus célèbre érudit du temps, l'avait présentée à toute l'Europe lettrée comme un prodige et reconnu le nom qu'elle s'était donné, Marie de Gournay. A trente ans, elle assurait la première publication posthume des Essais et justifiait ainsi le titre que leur auteur lui avait offert : la Fille d'alliance de Monsieur de Montaigne. Gloire fragile : aux yeux de ses contemporains, une femme peut souffrir et sentir, elle ne saurait penser. Elle persiste pourtant, bien décidée à tenter l'aventure d'une vie hors norme. Les guerres civiles qui ruinent sa famille lui offrent un espace de liberté. Suivant l'exemple des hommes de lettres, elle travaille à se construire un réseau de protecteurs : non sans mal, ni sans échecs, puisque ses espoirs de ligneuse s'effondrent devant la victoire finale d'Henri de Navarre. Du moins devient-elle de plus en plus habile à se mouvoir parmi les soubresauts de la politique. Elle offre sa plume aux souverains, quels qu'ils soient, et à leurs serviteurs : la reine Marguerite, Henri IV, Marie de Médicis, Louis XIII, la marquise de Guercheville, première dame d'honneur de la reine mère, les ministres Villeroy et Jeannin, puis Richelieu. Elle obtient les privilèges d'édition des Essais et de ses propres œuvres. Elle bénéficie d'urne pension royale. Elle s'affirme alors comme femme qui pense, publie ses avis sur la traduction, la langue, la poésie, l'actualité politique et religieuse. On la traite de " femme publique " ou de vieille folle : peu lui importe. Par sa vie, par ses écrits, elle démontre l'égalité des femmes. Sur ce chemin écarté elle rencontre d'autres aventuriers : Théophile de Viau, le poète persécuté dont elle prend la défense, et tous ceux qui ont fait le pari d'explorer l'impensable, les libertins. Avec eux, elle peut enfin rire de la folie du monde.

Sommaire

    • Portraits d'une femme disparue
    • Marie de Gournay : construction d'un personnage et d'une personne
    • Conversations sur fond de guerre civile
    • Des maisons et des hommes
    • " La désolée France "
    • La fille d'alliance de Monsieur de Montaigne
    • Passeports
    • Naufrages
    • Femme, en ce siècle
    • La réputation
    • " Moi, latine, pauvre, nouvelle "
    • Des amis
    • Fragmentations

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/05/2004
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-61890-9
  • EAN
    9782213618906
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    398 pages
  • Poids
    0.695 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michèle Fogel

Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, Michèle Fogel a enseigné dans le secondaire puis à l'université de Paris-X Nanterre. Elle s'est intéressée à la culture politique de la France d'Ancien Régime et a publié Les Cérémonies de l'information dans la France du XVIe au XVIIIe siècle (Fayard, 1989) et L'Etat dans la France moderne, de la fin du XVe au milieu du XVIIIe siècle (Carré-Hachette, rééd.2000).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
26,00 €