Les os, les cendres et l'Etat

Note moyenne 
Qui, aujourd’hui, se préoccupe des os et des cendres des personnes décédées ? Personne, est-on tenté de répondre, tant on répète à l’envi... Lire la suite
23,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 23 décembre et le 8 janvier
En librairie

Résumé

Qui, aujourd’hui, se préoccupe des os et des cendres des personnes décédées ? Personne, est-on tenté de répondre, tant on répète à l’envi que notre société individualiste vit dans le déni de la mort. Et pourtant, l’enquête d’Arnaud Esquerre révèle que l’État ne s’est jamais autant soucié des morts. Retirant à l’Église son contrôle sur le devenir des cadavres, il a en effet étendu son emprise sur le territoire des os et des cendres.
Or, depuis les années 1970, le rapport aux restes humains s’est profondément modifié, avec le recours de plus en plus massif à la crémation, les demandes de restitution de restes humains à des « peuples autochtones », la médiatisation des profanations de cimetières ou encore le développement des analyses ADN et de l’imagerie médicale. Face à ces bouleversements, les pouvoirs publics déploient une nouvelle politique : interdire que les morts, même réduits en cendres, séjournent ailleurs que dans l’espace public, empêcher ou limiter l’exposition de restes humains, transformer l’atteinte aux morts en un délit d’expression.
Derrière ces changements majeurs des rapports entre les os, les cendres et l’État transparaît une manière inédite d’appréhender la communauté, les personnes et les corps, méconnue et passionnante.Sociologue, Arnaud Esquerre est chercheur associé au Groupe de Sociologie Politique et Morale (EHESS) et il a enseigné à Sciences Po. Il a publié La Manipulation mentale chez Fayard en 2009.

Sommaire

  • COMMENT LES MORTS DEVINRENT DES CENDRES
    • Les corps jamais brûlés de la révolution française
    • L'autorisation de la crémation (1870-1910)
    • Comment les morts ont acquis une mobilité, puis l'ont perdue (1970-2010)
  • DE L'EXHIBITION DES RESTES HUMAINS
    • Reliques, actions et corps humain
    • Comment une exposition de restes humains a été interdite
    • La beauté des cadavres
  • "PROFANATIONS" ET AUTOPSIES
    • "Profanations"
    • Les morts suspects

Caractéristiques

  • Date de parution
    26/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-213-66227-5
  • EAN
    9782213662275
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    328 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Arnaud Esquerre

Sociologue, Arnaud Esquerre est chercheur associé au Groupe de Sociologie Politique et Morale (EHESS) et il a enseigné à Sciences Po. Il a publié La Manipulation mentale chez Fayard en 2009.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,00 €