La Subjectivation - Grand Format

Note moyenne 
François Richard et Steven Wainrib - La Subjectivation.
L'usage du concept de subjectivation est apparu en psychanalyse pour rendre compte de formes de souffrances psychiques liées à la construction d'un... Lire la suite
28,50 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 5 octobre et le 19 octobre
En librairie

Résumé

L'usage du concept de subjectivation est apparu en psychanalyse pour rendre compte de formes de souffrances psychiques liées à la construction d'un espace psychique différencié. Son développement pose la question d'un nouveau point de vue en psychanalyse, d'un concept limite entre l'intra-psychique et l'inter-subjectif, susceptible de relier la diversité de nos pratiques. Pour R. Cahn le terme même de subjectivation implique qu'il s'agit d'un sujet procesuel, construit à partir de ses liens aux autres.
Son actualisation et sa reconnaissance constituent l'objet ultime de la démarche analytique. S. Wainrib développe une architecture de la subjectivation, un réseau de liens ouverts, de l'association psychosomatique aux multiples stratégies du désir qui ont à rencontrer les cadres de la vie avec les autres. R. Roussillon relance la question vers l'appropriation subjective, abordant notamment les problématiques narcissiques en donnant une extension nouvelle à l'idée freudienne d'une " ombre de l'objet tombée sur le moi ".
Parti de la dynamique de la symbolisation et de l'appropriation subjective dans le transfert, le travail de F. Richard nous mène aux logiques à l'œuvre entre désubjectivation psychotique et création. C. Chabert appuie sa recherche sur la double lecture d'une cure analytique, reprise 15 ans après, en fonction de l'émergence de la notion de subjectivation. Pour R. Kaës le sujet est un intersujet, et le groupe est vu comme un espace psychique commun et partagé dans lequel se nouent des alliances inconscientes entre les sujets qui le constituent.
A. Carel traite d'une intersubjectalisation, mettant l'accent sur un processus qui change le bébé et son environnement. S'appuyant sur son expérience institutionnelle des adolescents, B. Penot pose la nécessité d'un détour par l'espace psychique des soignants pour restituer au patient les repères signifiants qui lui ont fait défaut.

Sommaire

    • Origines et destin de la subjectivation
    • Un changement de paradigme pour une psychanalyse diversifiée
    • Pluralité de l'appropriation subjective
    • La subjectivation : enjeux théoriques et pratiques
    • Le moi, le soi et le sujet
    • La matrice groupale de la subjectivisation : les alliances inconscientes
    • L'intersubjectivation
    • Travailler psychanalitiquement à plusieurs, la reprise d'une condition première de subjectivation

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/05/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-10-049844-4
  • EAN
    9782100498444
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    208 pages
  • Poids
    0.44 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

François Richard est psychanalyste, professeur de psychopathologie à l'université Paris 7-Denis Diderot. Steven Wainrib est psychiatre, psychanalyste (membre titulaire de la Société psychanalytique de Paris, membre du Collège de psychanalyse groupale et familiale).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
28,50 €