La société des victimes - Grand Format

Note moyenne 
Que resterait-il de l'actualité s'il n'y avait plus de victimes ? Il suffit de jeter un coup d'oeil à la télévision pour s'en rendre compte : du journal... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 13 octobre et le 27 octobre
En librairie

Résumé

Que resterait-il de l'actualité s'il n'y avait plus de victimes ? Il suffit de jeter un coup d'oeil à la télévision pour s'en rendre compte : du journal télévisé aux émissions de divertissement, la souffrance fascine et occupe le devant de la scène. Pourtant, on aurait tort de réduire cette omniprésence à une simple mode médiatique. Car c'est le signe d'une évolution profonde de nos sociétés démocratiques : autrefois, les victimes avaient honte de leur condition, aujourd'hui la reconnaissance de ce statut est devenue un enjeu, donnant naissance à une nouvelle catégorie sociale.
Autour des victimes, un consensus compassionnel s'est mis en place, par lequel les médias, les politiques, les ONG et certains intellectuels apportent à une opinion publique consentante son lot quotidien de souffrances. C'est cette alliance objective qui façonne notre " société des victimes ". Pourquoi un monde qui n'a jamais semblé aussi inégalitaire, individualiste et cruel se soucie-t-il autant des victimes ? C'est ce paradoxe que propose d'explorer cet ouvrage incisif.
Au sein du consensus compassionnel, la charité aspire à remplacer la solidarité, l'exception se substitue à la règle, l'émotion prend le pas sur la raison et l'instrumentalisation de la souffrance se traduit de multiples manières : des enjeux politiques biaisés et pervertis, une justice kidnappée par la victime, une rivalité mimétique incessante entre les communautés... La cause de la victime en est venue à servir l'injustice.
Et le victimisme menace désormais l'humanisme.

Sommaire

  • LA REVOLUTION DES VICTIMES
    • Victimes : une nouvelle catégorie sociale
    • La naissance de la victime privée
    • Concurrence des victimes et psychologisation
    • La société du spectacle de la victime
  • LE CONSENSUS COMPASSIONNEL
    • Le triomphe du fait divers compassionnel
    • Naissance de l'intellectuel compassionnel
    • Les ONG à l'assaut de la victime
    • Politique de la compassion
  • LES VICTIMES CONTRE LA SOCIETE
    • Les victimes entre terreur et pitié
    • Le victimisme n'est pas humanisme

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/10/2006
  • Editeur
  • ISBN
    2-7071-4766-4
  • EAN
    9782707147660
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    223 pages
  • Poids
    0.285 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Guillaume Erner

Guillaume Erner enseigne la sociologie. Il est l'auteur de Victimes de la mode ? Comment on la crée, pourquoi on la suit (2004 ; La Découverte/Poche 2006) et de Expliquer l'antisémitisme (PUF, 2005).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

19,00 €