La liberté et la loi. - Les origines philosophiques du libéralisme

Note moyenne 
Montée en puissance de droits de plus en plus différenciés, revendication du droit à la différence, déclin de la loi abstraite et uniforme, triomphe... Lire la suite
22,00 € Neuf
  • Ebook
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 22 avril et le 6 mai

Résumé

Montée en puissance de droits de plus en plus différenciés, revendication du droit à la différence, déclin de la loi abstraite et uniforme, triomphe du marché et de la société civile : telle est la vision associée aujourd'hui au libéralisme, principalement chez les adversaires, parfois chez ses défenseurs. Pourtant les origines philosophiques du libéralisme contredisent ce schéma : les " classiques " ont mis au centre de leur pensée la souveraineté de la Loi, ainsi que sa fécondité pour la liberté humaine. Alors de quoi parle-t-on ? S'agit-il d'un renversement complet, ou bien existerait-il une tension interne à la pensée libérale ? Comment s'est établi le partage entre le courant rationaliste (fondateur du libéralisme politique) et le courant empiriste, créant, avec David Hume, le libéralisme économique ? Telles sont les questions qu'explore le présent ouvrage, en les rapportant à l'idéal commun des libéraux : le " gouvernement de la liberté ".

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/10/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-60679-X
  • EAN
    9782213606798
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    390 pages
  • Poids
    0.47 Kg
  • Dimensions
    13,6 cm × 21,6 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Lucien Jaume

Directeur de recherche au CNRS et membre du CEVIPOF, Lucien Jaume enseigne la philosophie politique à Sciences Po et au Centre Raymond-Aron (EHTSS). Parmi ses ouvrages, il a publié chez Fayard, en 1989, Le Discours jacobin et la démocratie. Il apporte ici le complément, dans le domaine de la philosophie, à sa radiographie de l'esprit libéral en France, L'Individu effacé ou le paradoxe de libéralisme français (Fayard, 1997), qui a obtenu en 1998 le prix Guizot (Conseil général du Calvados) et le prix Habert de science politique (Sciences Po/Le Figaro).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK