Henri Sellier, urbaniste et réformateur social - Grand Format

Note moyenne 
Roger-Henri Guerrand et Christine Moissinac - Henri Sellier, urbaniste et réformateur social.
Cet ouvrage retrace la vie, trop méconnue, d'un homme d'exception dont l'action pionnière dans l'entre-deux-guerres a jeté les bases d'un urbanisme... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 2 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

Cet ouvrage retrace la vie, trop méconnue, d'un homme d'exception dont l'action pionnière dans l'entre-deux-guerres a jeté les bases d'un urbanisme social qui marque encore aujourd'hui bien des villes françaises. Influencé dans sa jeunesse par deux " révolutionnaires " d'un type particulier, les ingénieurs Édouard Vaillant et Jules-Louis Breton, convaincus que la santé du peuple doit accompagner le projet politique, Henri Sellier (1883-1943) fut d'abord militant coopératiste et syndicaliste. Il s'engage ensuite dans l'action municipale, où il donnera son exacte mesure comme conseiller général du département de la Seine, puis en banlieue parisienne comme maire de Suresnes de 1919 à 1941. S'intéressant à tous les aspects de la vie quotidienne de ses administrés, il organise une " défense sanitaire " dès l'enfance, crée les lieux et les moyens d'une éducation pour tous les âges, bâtit nombre d'équipements et innove en matière de logements dans un souci d'hygiène et de confort. Sellier hisse ainsi Suresnes au rang de modèle français de cité-jardin, qui fait de lui l'égal d'un Godin, le fidèle de Fourier et fondateur du familistère de Guise. Par l'ensemble de son action, Sellier restera une figure de proue pour les édiles européens de la social-démocratie dans l'entre-deux-guerre.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/03/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7071-4541-6
  • EAN
    9782707145413
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    230 pages
  • Poids
    0.295 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 22,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Historien de la vie quotidienne, Roger-Henri Guerrand en a traité divers aspects dans plusieurs ouvrages parus depuis 1960. Il s'est surtout consacré au logement populaire, dont les problèmes sont devenus une matière d'enseignement dans les écoles d'architecture issues de la réforme de 1969. Christine Moissinac, responsable d'une agence d'urbanisme depuis 1990, a pu observer le poids de l'histoire et l'influence des acteurs sociaux et urbains dans la diversité des situations locales. Elle a été directrice de l'École spéciale d'architecture, puis à l'origine d'un département de génie urbain à l'université de Marne-laVallée.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €