Europe. Une passion génocidaire - Essai d'histoire culturelle

Note moyenne 
Georges Bensoussan - Europe. Une passion génocidaire - Essai d'histoire culturelle.
Qui a fait la formation intellectuelle des architectes de l'anéantissement ? qui furent les maîtres des médecins nazis ? Dans quel bain culturel ont... Lire la suite
23,40 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 26 décembre et le 9 janvier
En librairie

Résumé

Qui a fait la formation intellectuelle des architectes de l'anéantissement ? qui furent les maîtres des médecins nazis ? Dans quel bain culturel ont trempé les concepteurs de l'assassinat de masse ? Parce que les hommes sont nourris des croyances de générations qui les ont précédées, il faut procéder à une archéologie intellectuelle du désastre du siècle passé, non en épousant la fonction d'un juge ou d'un procureur (et contre qui instruire ?) mais en adoptant la démarche d'un passant ordinaire. Convaincus que la culture était synonyme de " progrès " et de " raison ", nous avons occulté l'immense histoire des anti-Lumières, cette part de la culture européenne qui s'employa à faire des Juifs une question. L'imaginaire antijuif ne se limite pas à quelques figures de renom, mais imprègne l'histoire de l'Europe tout entière. Que l'antijudaïsme, mué en " antisémitisme " demeure la toile de fond de cette catastrophe, qui le contesterait ?K Mais cet arrière-plan n'exclut pas un environnement plus large : comment entendre les lois de Nuremberg sans référence aux statuts de l'impieza de sangre du XVe siècle espagnol ? Comment comprendre le basculement génocidaire de l'automne 1941 sans corréler au programme " T4 " nazi de mise à mort des malades mentaux ? Les années 1880-1914 ont constitué la matrice d'une brutalisation de la société que la Grande guerre allait exacerber par une mort de masse, qui réduisit le corps à des débris d'humanité en ravalant l'ennemi au rang de parasite. Coupée de son terreau nourricier, l'histoire sans précédent mais non sans racines de la Shoah risque à la longue d'apparaître comme un accident dans la " marche continue du progrès ". la mise en lumière de ses origines culturelles et politiques contribuera, au contraire, à ancrer cette tragédie dans le temps long de l'histoire.

Sommaire

  • LA GUERRE COMME EXPERIENCE DES LIMITES
    • " La guerre, seule hygiène du monde "
    • La Grande guerre et la mort de masse
    • Le " laboratoire afro-américain "
  • L'EUROPE DES ANTI-LUMIERES
    • Les anti-Lumières fin-de-siècle
    • Une question européenne ? La race
    • Une question allemande ?
  • UNE THEOLOGIE DE LA PEUR
    • Une société chrétienne travaillée par le mal
    • La part juive impossible de l'Occident chrétien
    • Millénarisme et démons : la quête d'un monde apaisé

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-84205-936-0
  • EAN
    9782842059361
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    463 pages
  • Poids
    0.76 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,5 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Georges Bensoussan

Professeur d'histoire, Georges Bensoussan, est responsable éditorial au Mémorial de la Shoah (Paris). Il est notamment l'auteur d'une Histoire de la Shoah (PUF, 1996 ; 2006), de Une historie intellectuelle et politique du sionisme (Fayard, 2002) et de Auschwitz en héritage ? D'un bon usage de la mémoire (Mille et une nuits, ; 1998 ; 2003).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,40 €