Culture, sensibilités et société dans la France d'Ancien Régime

Note moyenne 
Cet ouvrage propose de définir les principales déterminations culturelles de la France d'Ancien Régime. Il décrit la " religion ordinaire " et les... Lire la suite
12,80 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 12 novembre et le 26 novembre
En librairie

Résumé

Cet ouvrage propose de définir les principales déterminations culturelles de la France d'Ancien Régime. Il décrit la " religion ordinaire " et les croyances, les gestes qui accompagnent les grands moments de l'existence : la naissance, le mariage et la mort. Il dépeint les différentes formes de la sociabilité, les contraintes du labeur quotidien et la fragilité de la vie. II prend en compte le choc des réformes religieuses et les effets de la diffusion de la Réforme catholique, le développement de l'imprimé, les transformations de la culture matérielle...
Autant de mutations qui modifient les " sensibilités " des Français de la Renaissance aux Lumières.

Sommaire

    • L'empreinte du sacré
    • Christianisation et acculturation religieuse
    • Naître, convoler, mourir
    • Sensibilités affectives : familles, enfances, vieillesses
    • Les formes de la sociabilité
    • Pauvretés
    • Le travail
    • Manières de vivre et d'habiter : culture matérielle et naissance de l'intimité
    • La culture de l'imprimé
    • Les paradoxes des Lumières

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/09/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-200-34068-0
  • EAN
    9782200340681
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    127 pages
  • Poids
    0.12 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 18,0 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Vincent Milliot

Vincent Milliot est professeur d'histoire moderne à l'université de Caen.

Du même auteur

Derniers produits consultés

12,80 €