Abdülhamid II - Le sultan calife (1876-1909)

Note moyenne 
Abdülhamid II (1876-1909) a-t-il été le dernier grand sultan, modernisateur de l'Empire ottoman, ou le despote sanguinaire dénoncé à l'époque... Lire la suite
28,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 23 avril et le 9 mai

Résumé

Abdülhamid II (1876-1909) a-t-il été le dernier grand sultan, modernisateur de l'Empire ottoman, ou le despote sanguinaire dénoncé à l'époque comme le " sultan rouge " ? Né en 1842 au début des réformes des Tanzimat, monté sur le trône à trente-trois ans, il se retrouve à la tête d'un empire qui s'étend de l'Adriatique au golfe Persique et du Caucase à l'Afrique du Nord. Mais celui-ci est fragile, il est " l'homme malade de l'Europe ". Confronté dès son avènement à l'une des plus graves crises de l'histoire ottomane, le sultan ne peut éviter une lourde défaite face aux armées russes ni les graves amputations territoriales du traité de Berlin. Souverain d'un empire désormais moins étendu et affaibli, Abdülhamid met tout en œuvre pour le redresser. Reclus dans son palais de Yildiz, il établit un régime autocratique, modernise la bureaucratie, la justice, l'armée et l'enseignement. Jouant de sa qualité de calife, il s'appuie sur les musulmans des provinces, s'efforce de freiner les aspirations nationales des Albanais, des Arabes et des Kurdes. Prenant acte du recul dans les Balkans, il consolide la présence de l'État en Anatolie et au Proche-Orient. Cette politique se heurte à l'émergence du nationalisme arménien, aux pressions accrues de l'Europe, aux activités terroristes en Macédoine et, pour finir, à l'opposition des jeunes Turcs. La révolution de 1908 cantonne l'autocrate de Yildiz dans le rôle de monarque constitutionnel, avant de le déposer quelques mois plus tard. Sultan déchu, il s'éteint en 1918, l'année de la disparition de l'Empire. S'appuyant sur les recherches les plus récentes, François Georgeon éclaire la figure controversée d'un souverain qui voulait à tout prix sauver " l'homme malade " et rêvait de faire de son empire un État moderne et une grande puissance musulmane.

Sommaire

    • Naissance d'un sultan, renaissance d'un empire
  • ABDULHAMID DANS LA CRISE D'ORIENT
    • Du prince au sultan
    • Abdülhamid et Midhat pacha
    • Le sultan dans la guerre et la paix
    • Oublier Berlin
  • L'EMPIRE D'ABDULHAMID
    • Yildiz, le palais d'Abdülhamid
    • Un régime autocratique
    • L'enjeu des provinces
    • La politique du califat
  • D'UNE CRISE A L'AUTRE
    • Le recueillement impossible
    • Le sultan réformateur
    • Consolidations
    • Une nouvelle crise d'Orient
  • L'APOGEE ET LA CHUTE
    • Le sultan et ses sujets
    • L'apogée du règne
    • Face aux impérialismes et aux nationalismes
    • La cible
    • De la révolution à la déposition
    • Mort d'un sultan, mort d'un empire

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/11/2003
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-59929-7
  • EAN
    9782213599298
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    528 pages
  • Poids
    0.66 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de François Georgeon

François Georgeon est directeur de recherche et responsable de l'équipe d'Études turques et ottomanes au CNRS.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK