Sade - Écrire la crise

  • Belfond (réédition numérique FeniXX)

  • Paru le : 11/09/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Qui a lu Sade au XIXe siècle ? Ce siècle, à l'image de Janin, a vomi l'infâme Justine ! Mais, en revanche, sa lecture dessilla les yeux de quelques... > Lire la suite
8,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 8,99 €
    • PDF 8,99 €
Votre note
Qui a lu Sade au XIXe siècle ? Ce siècle, à l'image de Janin, a vomi l'infâme Justine ! Mais, en revanche, sa lecture dessilla les yeux de quelques grands rêveurs, parmi lesquels Baudelaire, Lautréamont, Kafka, Nietzsche, Flaubert, Dostoïevsky, Balzac, Stendhal, bref tout le génie de l'époque. Et le XXe, depuis Apollinaire ? Pendant que d'aussi fervents biographes que Heine et Lely, ouvraient à la réhabilitation de Sade, d'autres poètes, comme Bataille, Blanchot, Breton, Klossowski, Mandiargues, Paulhan, en somme la première génération des grands sadistes, s'engageaient dans les enfers de l'ouvre, maison close, commerce de contrebande, appartenant encore au domaine séparé et vertigineux du sacré.
À leur tour, se mesurèrent avec elle des curieux un peu moins religieux, dans la ligne esthétique de Barthes, ou sextuelle de Sollers. Aussi, quoi qu'en pensent sexologues et psychanalystes, la part maudite de Sade n'aura-t-elle été l'absolu littéraire que des seuls écrivains, et que d'eux seuls. Avec L'affaire Sade en 1956, les ténèbres de la censure ne résisteront pas à la lumière trop vive d'un procès public.
Encore vingt ans, et sauteront les derniers verrous : les livres dangereux de Sade en livres de poche. Après les trouvères, les chercheurs. Après cent cinquante ans de silence, le colloque. Avec celui d'Aix-en-Provence en 1968, les professeurs vont oser publiquement prendre langue avec Sade. Et s'il n'eût manqué, à l'ouvre la plus inconvenante de notre littérature, que l'imprimatur de l'église universitaire, le voici donné en 1981 au colloque de Cerisy-la-Salle, par nos meilleurs dix-huitiémistes.
L'agrégation des disjecta membra de Sade n'est pas loin. Michel Camus
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages : 300
    • Taille : 707 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Pierre Minet - Sade - Écrire la crise.
Sade. Écrire la crise
8,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK