Nietzsche et la métaphore cognitive

  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2006
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Les fameux cours de F. Nietzsche sur la rhétorique classique laissent d'abord deviner une fondation anthropologique du langage, formulée en partie grâce... > Lire la suite
18,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
Votre note
Les fameux cours de F. Nietzsche sur la rhétorique classique laissent d'abord deviner une fondation anthropologique du langage, formulée en partie grâce à G. Gerber et G. Humboldt, en partie au moyen de notions plus anciennes, tirées de la Rhétorique, des Lois et de Ion. De nombreuses études visent, depuis trente ans, à expliquer cette fondation dans le détail, afin de faire toute la lumière sur une mystérieuse métaphore décrite à partir de l'anthropologie.
Serait-elle un véhicule verbal servant à transporter des notions scientifiques et philosophiques, dont seule la véracité compterait ou dont la véracité précéderait une prétention au vrai conceptuelle ? S'agit-il d'une métaphore non langagière, voire non-naturelle, qui imprimerait, par d'imperceptibles bonds, un mouvement à la signification transmettant aux apparences verbales des accents inouïs ? Ces questions, et beaucoup d'autres, qui visent la musicalité subjectivement ressentie du langage, ou la place du langage rhétorique face à l'imitation en toute connaissance des causes du modèle, conduisent l'auteur à enquêter sur le rôle épistémique de 'la traduction de l'excitation d'un nerf en image et en son' c'est-à-dire de 'l'instinct métaphorique qui pousse à faire des images'.
Il s'agit de sonder en profondeur une conception du langage qui veut que toute expression signifie, non parce qu'il existe des mots à signification fixe, mais parce que la parole est d'abord en acte, c'est-à-dire une langue vivante - et pourquoi pas métaphorique, issue des réflexions de l'idéalisme allemand, sur la question des origines du langage. A partir d'éléments de concepts tirés d'A. Schopenhauer, d'E.
Hartmann et de G. C. Lichtenberg, l'auteur précise, une à une, chaque prémisse d'une notion pan-psychiste de la raison chez Nietzsche, dont le mode de compréhension onirique, conçu sur la base d'une mise en relation analogique, entrera dans la théorie psychologique de J. Piaget. A côté de doctrines qui voient la ratio non rhétorique rapportée à l'hypothèse innéiste de la conscience et face à celles, contemporaines, qui la voient conditionnée par son environnement, Nietzsche définit une position originale, dont la présentation historique constitue une première partie importante de cet essai.
Dans la seconde, apparaît une lecture astucieuse des principaux arguments des études contemporaines en sciences cognitives, découvrant des similarités structurales inédites. Dans la troisième, il sera discuté, toujours en relation au philosophe Nietzsche, de la forme d'imagination poétique qui concerne une hypothétique relation entre métaphore et mélancolie, dont l'origine se trouve dans la médecine empirique grecque.
  • LES SOURCES ET AFFINITES
    • La métaphore vive d'Aristote, le langage musical incarné de Schopenhauer et la langue vivante de la philologie allemande
  • LA METAPHORE COGNITIVE
    • La philosophie est correction de l'usage linguistique
    • La vie intérieure et la distance métaphorique
    • La métaphore cognitive et les sciences cognitives
  • LA MELANCOLIE
    • " Culture-malléable " -Mélancolie "
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 298
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : 01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller : 01 page(s) autorisée(s)

Biographie d'Ignace Haaz

Ignace Haaz est actuellement assistant en Éthique et Philosophie politique à l'Université de Fribourg (Suisse).
Ignace Haaz - Nietzsche et la métaphore cognitive.
Nietzsche et la métaphore cognitive
18,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter