Ni terre ni mer Tome 1 - E-book - Epub fixed layout

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
Au large des côtes normandes, une tempête projette sur les récifs une voile en perdition. À son bord, Alex, Thomas, Ève, Hélène et Julie, cinq... Lire la suite
8,99 € E-book - Epub fixed layout
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Au large des côtes normandes, une tempête projette sur les récifs une voile en perdition. À son bord, Alex, Thomas, Ève, Hélène et Julie, cinq anciens amis surpris par le brusque changement de houle, se retrouvent échoués sur un îlot où se dresse un phare aux lueurs erratiques. L'atmosphère oppressante qui pèse sur ce refuge de fortune ne tient pourtant pas qu'aux conditions météorologiques. Entre les portes closes et le gardien austère, les appareils électroniques défectueux et les étranges protocoles qui interdisent aux bateaux de secours d'accoster, tout porte à croire que quelque chose, ou quelqu'un, refuse que les jeunes gens quittent ce rocher battu par les vents. Alors, sitôt que la mort s'ajoute à la partie, plus de doute possible : le naufrage était prémédité.
Mais par qui ? Et pour quelle raison ? Il semblerait que tous ici détiennent de lourds secrets... Pour son premier scénario de bande dessinée, le réalisateur international Olivier Mégaton s'est attaqué avec maestria au thriller de genre, nous offrant ainsi cet angoissant huis clos où le fracas des vagues fait écho aux cris des personnages. Manipulations, mensonges et obsessions s'y mêlent en un terrible vertige.
Saurez-vous en réchapper à temps ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/07/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8001-8358-9
  • EAN
    9782800183589
  • Format
    Epub fixed layout
  • Nb. de pages
    56 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages
      56
    • Taille
      55 235 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Avis libraires

À propos des auteurs

C'est au cours d'une soirée qu'Olivier rencontrera Jean-Baptiste Mondino (réalisateur de clips et photographe Français), que sa carrière prendra un tournant marquant, en se voyant proposer d'écrire un scénario de court métrage, afin de passer à la réalisation - et non de peindre comme il a pu le croire au départ. Olivier commencera alors par la réalisation de courts-métrages - dont une première oeuvre poignante et basée sur son histoire personnelle, avant de préparer son premier long : "Exit".
Il enchaînera ensuite avec "La Sirène Rouge" - film au développement chaotique, avant de passer à la réalisation d'un film au budget plus conséquent mais surtout à vocation internationale : "Transporteur" 3. Celui-ci rencontrant le succès auprès du public, permettra alors à Olivier de réaliser par la suite "Colombiana", "Taken" 2 et 3 ainsi que "Taxi Brooklyn" (série télévisée reprenant le principe de "Taxi"), produits par EuropaCorp. Olivier est quelqu'un qui éprouve le constant besoin de créer et entre deux longs-métrages, celui-ci se voit confier différents projets tels que des publicités, clips ou encore d'autres courts-métrages. Olivier Megaton a toujours beaucoup écrit, dès qu'il a une histoire en tête, il a besoin de la mettre sur papier, même si beaucoup d'entre elles ne deviendront jamais des films. José-Louis Bocquet avec qui il travaillait sur des scénarios le tannait pour les éditer en bandes dessinées.
Olivier Megaton, qui adore la BD, s'est peu à peu laissé convaincre et "Ni Terre ni mer" est né. Sylvain Ricard est né en 1969, un jour de pluie hivernale dans une banlieue grisâtre. Martyrisé par ses trois frères, il est obligé de se taper toutes les corvées à la maison, sous peine de subir de terribles punitions corporelles. Il grandit ainsi dans un univers hostile de désolation et de crainte.
Un jour de Mai 2001, il rencontre Christophe Gaultier. Celui-ci, ému par son histoire, l'enlève sur son fidèle destrier blanc, le place sous sa protection et le chouchoute comme un fils (Sylvain, pas le cheval). De leur union hasardeuse sont nés des tas de super livres qu'ils sont fiers de montrer à leurs amis. Et du coup, comme les amis sont très jaloux de cette fructueuse collaboration, à leur tour ils obligent Sylvain à travailler avec eux, faute de quoi ils le tapent (il faut dire que Sylvain n'est pas très costaud, alors que ses frères et ses amis le sont).
C'est ainsi que Frédéric Féjard (avec qui il avait déjà co-fondé un site dédié à la bande dessinée) et Maël se retrouvent à publier tous les trois ensemble. Sinon, comme il n'avait rien à faire entre la fin de ses études et ses débuts dans le monde merveilleux de l'édition, Sylvain a été obligé de choisir et d'exercer un métier. Et comme il aime briller en société, il a choisi un métier qui lui permet de frimer (et qui fait la fierté de ses parents).
Depuis maintenant 15 ans, il cherche dans un laboratoire de génétique humaine. Mais comme son patron est très costaud, il n'a pas le courrage d'arrêter son premier boulot et de ne vivre que de la bande dessinée, de peur de terribles représailles. C'est comme ça la vie de Sylvain, des tas de gens musclés et violents qui l'obligent à travailler jour et nuit, sans repos. C'est horrible. Bibliographie : Banquise / Soleil, Lattitudes (avec Christophe Gaultier) Kuklos / Soleil, Lattitudes (avec Christophe Gaultier) Le Cirque Aléatoire (3 albums parus) / Treize Etrange-Milan BD (avec Christophe Gaultier) Clichés - Beyrouth 1990 / Les Humanoides Associés, Tohu Bohu (avec Bruno Ricard et Christophe Gaultier) Les Rêves de Milton / Dupuis, Aire Libre (avec Maël et Frédéric Féjard) Nicola Genzianella est né le 15 janvier 1967 à Milan.
Il est marié et père de 2 filles. Il passe le bac scientifique et suit les cours de l'Ecole de BD de Milan, dont il sort diplômé en 1989 et débute par de petites collaborations avec des agences de pub. En 1994, Nicola commence à travailler avec la revue "L'Intrepido" et crée avec Giorgio Schottler les séries "Crononauti" et "No Exit". En 1997, il entame sa collaboration avec l'éditeur Xenia, dessinant des adaptations BD de romans du XIXe siècle.
La même année, il collabore avec les éditions catholiques "San Paolo", dans le renommé magazine "Giornalino". C'est le travail chez Xenia qui le fait remarquer par les éditions Bonelli, qui l'embauchent définitivement en 2000 pour la série "Dampyr". Cette saga d'un chasseur de vampires à moitié vampire lui-même le fait connaître au grand public; il y collabore encore aujourd'hui. Ses préférences le portent toujours vers des dessinateurs réalistes et riches en détails et ses auteurs préférés sont, parmi les italiens : Sergio Toppi, Vittorio Giardino, Corrado Mastantuono, Milazzo.
Il apprécie particulièrement Battaglia, Moebius, Gillon, De La Fuente, Jiménez, Hermann, et par dessus tout Alberto Breccia. Concernant les dessinateurs américains, il est captivé par Alex Ross.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,99 €