Michel Foucault - Subjectivité, Pouvoir, Ethique

  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/07/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le sujet selon Foucault est configuré suivant plusieurs pratiques discursives et non discursives et englouti dans des relations de savoir/pouvoir. La... > Lire la suite
25,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
Votre note
Le sujet selon Foucault est configuré suivant plusieurs pratiques discursives et non discursives et englouti dans des relations de savoir/pouvoir. La tâche du philosophe est d'en rendre compte et de mettre au clair les possibilités de connaître ce sujet forgé, formé et transformé par le pouvoir. Ainsi il serait nécessaire de recommencer la modernité et de transformer sont thème nodal, à savoir le sujet.
Chez Foucault, il s'agit d'une critique de la rationalité en vue de dépasser le rationnel pur ou le théorique pour élargir et reconstruire le sens de la rationalité et de l'homme. Pour ce faire, il faut se libérer des types de subjectivité qui nous sont imposés et chercher à se transformer soi-même. Le sujet kantien a subi des rationalisations aliénantes durant ces deux derniers siècles, Foucault envisage la possibilité de sa liberté en retournant à l'expérience originaire grecque.
Le nouveau pouvoir est désormais celui du sujet se créant un rapport avec soi et forgeant lui-même sa vérité. Le sujet éthique élabore une nouvelle réalité spirituelle subjective où le savoir n'est plus une critique ou une clinique, mais un exercice spirituel, défini positivement dans l'expression grecque de parrhêsia, le franc-parler : dire la vérité sur ses désirs, ses sentiments et ses plaisirs.
Ainsi, le pouvoir n'est plus extérieur au sujet, mais il se détermine comme une maîtrise de soi et une pratique de la franchise et du dire vrai sur soi-même. Le sujet ne subit plus le pouvoir, mais c'est lui-même qui est à l'origine de tout pouvoir. Le sujet éthique permet de transcender toute aliénation et toute coercition et fonde toute pensée philosophique possible. Loin de s'isoler de la communauté humaine dans un solipsisme total, le sujet foucaldien qui se soucie de soi se rattache le plus exactement aux autres.
Le sujet se détermine dans un espace relationnel, où le rapport à soi-même doit lui permettre de se découvrir comme membre d'une communauté humaine.
  • LA SUBJECTIVITE DANS LE RESEAU DU SAVOIR/POUVOIR
    • Le savoir et la pratique de la vérité
    • Le savoir et la destruction des identités
    • Le savoir et le jeu des distinctions
  • LES RELATIONS DE POUVOIR ET LA CONFIGURATION DE LA SUBJECTIVITE
    • L'individu et l'effet du pouvoir rationnel
    • Les stratégies bio politiques et la fabrication des sujets
    • La biopolitique et la gestion de la population
  • L'ETHIQUE ET LES MODES DE SUBJECTIVATION
    • Ethique ou morale
    • Ethique/esthétique et pouvoir de l'existence
    • D'une esthétique de l'existence à une esthétique de l'oeuvre
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 366
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : 01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller : 01 page(s) autorisée(s)

Biographie de Naima Riahi

Naima Riahi est agrégée et docteur en philosophie de la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis. Elle est actuellement maître assistante à l'université du Centre Kairouan.
Naima Riahi - Michel Foucault - Subjectivité, Pouvoir, Ethique.
Michel Foucault. Subjectivité, Pouvoir, Ethique
25,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK