Lune pâle - E-book - ePub

Note moyenne 
Située vers 1890 près de la frontière mexicaine, à l'époque où le Far West sauvage se transforme peu à peu en une société démocratique, cette... Lire la suite
16,99 € E-book - ePub
  • Ebook
    • Lune pâle
      PDF
      Paru le : 13/09/2019
      Téléchargement immédiat
      16,99 €
  • Grand format
    • Lune pâle
      Paru le : 07/11/2018
      En stock
      22,00 €
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Située vers 1890 près de la frontière mexicaine, à l'époque où le Far West sauvage se transforme peu à peu en une société démocratique, cette histoire retrace le destin d'une famille puissante aux origines mêlées - mexicaines, indiennes et américaines -, dont le patriarche règne sur la petite ville de San Miguel grâce à un féodalisme autoritaire mais bienveillant. Quand Doan Packer, un Américain au passé trouble et au charisme puissant arrive et s'éprend d'Opal, la fille du patriarche, le conflit entre les anciens et les progressistes en sera exacerbé.
Fable politique et grand roman d'amour, Lune pâle (il s'agit du nom "indien" d'Opal) livre une analyse politique et culturelle particulièrement fine de cette région où Mexicains, Indiens et Anglo-américains doivent apprendre à vivre ensemble. Auteur phare de la série de Bertrand Tavernier, W. R. Burnett a écrit ce superbe western en 1956. Publié une première fois chez Gallimard en1958, il trouve sa place dans la collection "L'Ouest, le vrai" grâce à une traduction entièrement révisée.
Jamais porté à l'écran, le roman est pourtant très cinématographique et fait partie de ceux que Bertrand Tavernier aime particulièrement.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      256
    • Taille
      2 560 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de William Riley Burnett

William Riley Burnett (1899, Springfield, USA - 1982, Santa Monica) est d'abord journaliste et statisticien. Lecteur assidu, il devient vite un auteur infatigable de romans policiers. Vivant à Chicago, il gagne sa vie comme réceptionniste dans un hôtel, ce qui lui permet d'observer le monde des truands et des trafics en tout genre. Il publie Little Caesar (Le Petit César, Gallimard, 1948), très remarqué.
Après le succès de l'adaptation au cinéma de ce roman, réalisée en 1931 par Mervyn LeRoy, il se rend à Hollywood où il travaille sur le scénario ou l'adaptation de près de cinquante films. Il est nommé pour l'Oscar du Meilleur Scénario en 1943 pour La Sentinelle du Pacifique de John Farrow et au trophée de la Writers Guild of America en 1964 pour La Grande Évasion de John Sturges. Il publie en 1949 le roman The Asphalt Jungle, premier tome d'une trilogie, que John Huston adapte l'année suivante (Quand la ville dort, 1950).
Ses quelques romans western comptaient beaucoup pour lui. Construits comme des polars, ils déploient une galerie de personnages complexes et passionnants. Burnett affirmait avoir forgé son style grâce à la lecture régulière d'auteurs français : Balzac, Mérimée, Flaubert, Maupassant. Les Mystery Writers of America lui ont décerné en 1980 leur Grand Prix, "The Edgar", distinction réservée aux plus grands noms du genre. Bertrand Tavernier est un réalisateur, scénariste et producteur français, président de l'Institut lumière.
Né à Lyon, le 25 avril 1941, il est le fils de l'écrivain et résistant René Tavernier. Après-guerre, il s'installe avec sa famille à Paris, et termine ses études secondaires au Lycée Henri IV où il se lie d'amitié avec Volker Schlöndorff. Ils découvrent ensemble la cinémathèque de la Rue d'Ulm. Cinéphile passionné, il commence pour gagner sa vie, par collaborer à des hebdomadaires et revues de cinéma, tels que Cinéma 60, Les Lettres françaises, Combat puis Positif.
Il est le seul qui parvient à écrire aussi bien à Positif qu'aux Cahiers du cinéma d'Eric Rohmer. En 1960, il devient assistant de Jean-Pierre Melville sur le tournage de Léon Morin, prêtre, puis attaché de presse pour le producteur Georges de Beauregard dès 1961, travaillant avec Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Agnès Varda. Il réalise son premier long métrage en 1973, à Lyon. Intitulé L'Horloger de Saint-Paul et adapté de l'ouvre de Georges Simenon, le film est récompensé par le Prix Louis-Delluc et l'Ours d'argent à Berlin, et marque sa rencontre avec Philippe Noiret qui deviendra son acteur fétiche (Que la fête commence, Le Juge et l'assassin, Coup de torchon, La Vie et rien d'autre, La fille de d'Artagnan).
Éclectique, il aborde plusieurs genres cinématographiques, de la comédie dramatique (Un dimanche à la campagne, Daddy Nostalgie) au film de guerre (Capitaine Conan) en passant par le film historique (La Vie et rien d'autre, Laissez-passer, La Princesse de Montpensier) ou le polar (L.627, L'appât, Dans la brume électrique).  Il parle aussi bien du jazz (Autour de minuit) que des instituteurs en zones défavorisées (Ça commence aujourd'hui) et tourne de nombreux documentaires : La guerre sans nom, De l'autre côté du périph et le dernier, sorti à l'automne 2016, Voyage à travers le cinéma français, particulièrement salué par la critique.
Il a déclaré à plusieurs reprises qu'il a fait tous ses films pour « apprendre », pour découvrir un monde, une époque qu'il ignorait. Passionné par l'écriture, il va  redonner leur chance à de grands scénaristes et dialoguistes restés sur le bord du chemin comme Jean Aurenche et Pierre Bost. (« parce qu'ils avaient écrit en 1942 Impatience et Révolte »), faire débuter au cinéma Jean Cosmos mais aussi le policier Michel Alexandre, la comédienne Christine Pascal et Colo O'Hagan.
Cinéaste engagé et profondément enraciné dans l'époque, il cristallise dans ses films son combat contre les travers de la société et son engagement contre l'injustice, la guerre, le racisme, la peine de mort. Nommé dix-neuf fois aux Césars, cinq lui sont décernés : deux Césars du meilleur réalisateur (1976 et 1997), deux du meilleur scénario original ou adaptation (1976 et 1977) et un pour la meilleur adaptation (1985).
Il obtient le Prix de la mise en scène à Cannes pour Un dimanche à la campagne et le prix du meilleur film policier à Beaune pour Dans la brume électrique. En parallèle, il co-dirige depuis 1994, avec Thierry Frémaux, la collection d'ouvrages sur le cinéma coéditée par Actes Sud et l'Institut Lumière (Conversations avec Billy Wilder de Camerone Crowe, Conversation avec Claude Sautet de Michel Boujut, Hollywood, la cité des femmes d'Antoine Sire, Au travail avec Eustache de Luc Beraud, entre autres) ; il est lui-même l'auteur de plusieurs livres sur le cinéma dont le célèbre Amis Américains : Entretiens avec les grands Auteurs d'Hollywood.
Chez Actes Sud, il dirige aussi la collection « L'Ouest le vrai » dans laquelle il fait redécouvrir les plus grands romans western qui ont, pour la plupart, fait l'objet d'adaptations au cinéma. Il fait traduire et découvrir, dans cette collection, de magnifiques romans inédits de WR Burnett, Ernest Haycox, Tom Lea , AB Guthrie.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Lune pâle est également présent dans les rayons

16,99 €