Les transformations de la notabilité entre France et Allemagne - L'industrie faïencière à Sarreguemines (1836-1918) - E-book - PDF

Note moyenne 
Philippe Hamman - Les transformations de la notabilité entre France et Allemagne - L'industrie faïencière à Sarreguemines (1836-1918).
Mettant à profit la longue durée, de 1836 à 1918, cette étude montre la mise en place et la déconstruction de liens collectifs d'allégeance ainsi... Lire la suite
20,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Mettant à profit la longue durée, de 1836 à 1918, cette étude montre la mise en place et la déconstruction de liens collectifs d'allégeance ainsi que les conditions de possibilité d'une forme particulière de notabilité à la fois politique et industrielle entre la France et l'Allemagne. Ce travail basé sur l'étude du bassin d'emploi sarregueminois éclaire ainsi quelques questions privilégiées de la sociologie politique.
En effet, analyser l'activité des patrons-notables de la faïencerie locale revient à prêter attention aux incarnations successives des processus de notabilisation, de politisation et de professionnalisation politique, ainsi qu'aux apprentissages de la démocratie et des liens politiques localisés. La mise à jour de ces transformations est combinée ici - et c'est une des originalités de l'ouvrage - avec l'analyse des politiques menées par les industriels : le paternalisme, les politiques sociales, entre sphère privée et action publique, et plus largement les politiques publiques lancées par ces patrons, leurs rapports à l'Etat et ses ressources et les relations élus-fonctionnaires.
Autour de l'annexion allemande de l'Alsace-Lorraine en 1871, le cadre de la France de l'Est permet d'interroger de la sorte les rapports entre territoire(s) et politique(s), le façonnage complexe des identités et territoires en périphérie, la francophilie comme ressource politique dans les régions frontalières, mais aussi l'action collective et les mobilisations partisanes, syndicales, religieuses et nationales.

Sommaire

  • DE L'ENTREPRISE A LA VILLE, LA CONSTRUCTION D'UN FIEF : ALEXANDRE DE GEIGER ET SARREGUEMINES (1836-1870)
    • La production d'un lieu : le dilemme des politiques paternalistes patronales
    • Le jeu de l'homme d'Etat
    • Une autre voie : la production paradoxale d'un fief
    • La contestation locale d'Alexandre de Geiger
  • UNE SUCCESSION PROBLEMATIQUE : LES CONTRAINTES DE L'ANNEXION ALLEMANDE (1870-1918)
    • Une entreprise de mobilisation patriotique : Paul de Geiger, l'héritier à la faïencerie
    • Edouard Jaunez, un notable entre deux Etats (1871-1916)

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      336
    • Protection num.
      Digital Watermarking
    • Imprimable
      01 page(s) autorisée(s)
    • Copier coller
      01 page(s) autorisée(s)

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Hamman

Philippe Hamman, docteur en science politique, est chercheur au Centre de Recherche en Sciences Sociales (CNRS-CRESS) et enseigne à l'Université Marc Bloch (Strasbourg II), ainsi qu'à l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg, où il est membre associé du Groupe de Sociologie Politique Européenne (GSPE).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,99 €