Les juifs et l'Allemagne - De la "symbiose judéo-chrétienne" à la mémoire d'Auschwitz - E-book - ePub

Note moyenne 
La pensée judéo-allemande rayonne, dans l'histoire du XXe siècle, comme une sorte d'âge d'or de la culture, qui continue à projeter sa lumière sur... Lire la suite
14,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

La pensée judéo-allemande rayonne, dans l'histoire du XXe siècle, comme une sorte d'âge d'or de la culture, qui continue à projeter sa lumière sur notre époque. Et pourquoi, elle apparaît aujourd'hui comme un continent englouti de l'histoire. S'interroger sur ce paradoxe et sur le parcours de la judéité au sein de la Mitteleuropa signifie alors aller aux sources d'une déchirure majeure du monde contemporain, qui a transformé l'Allemagne de pays modèle de l'émancipation en lieu où fut conçu et mis en ouvre un projet d'anéantissement systématique des Juifs. Cet épilogue tragique pousse l'historien à repenser l'entrée des Juifs dans la modernité et à rétablir, au-delà du mythe, la réalité de la " symbiose judéo-allemande ".
Dans le sillage de Hannah Arendt, cet ouvrage suit les traces de deux figures idéal-typiques du judaïsme moderne - le paria et le parvenu - autour desquelles se dégage une typologie des intellectuels juifs. Souvent considérés, aujourd'hui, comme des classiques de la culture allemande, ces derniers vécurent toute leur vie sous le signe d'une altérité négative qui en faisait des outsiders et des marginaux.
Par conséquent, la réappropriation de leur héritage spirituel implique de remettre profondément en question le passé allemand. Écrit dans une perspective historique qui prend en compte à la fois la longue durée de l'émancipation et le cassure de civilisation qui porte le nom d'Auschwitz, cet ouvrage montre que, sans élaboration critique du passé, l'idéalisation actuelle de la " symbiose judéo-allemande " risque de se traduire dans une nouvelle mystification de l'histoire et dans une offense à la mémoire des vaincus.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/11/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7071-7609-7
  • EAN
    9782707176097
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    734 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      734
    • Taille
      681 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Enzo Traverso

Enzo Traverso est né en Italie en 1957, il a enseigné les sciences politiques à l'Université de Picardie Jules Verne. Il est professeur de sciences humaines à Cornell University (New York). , iI est l'auteur de plusieurs ouvrages, traduits en une douzaine de langues. Parmi ses derniers travaux, Le Totalitarisme (Seuil, 2001), La violence nazie (La Fabrique, 2002), À feu et à sang. La guerre civile européenne 1914-1945 (Stock, 2007 ; Hachette-Pluriel, 2009).
À La Découverte, il a publié Les Juifs et l'Allemagne (1992) et Siegfried Kracauer. Itinéraire d'un intellectuel nomade (1994, rééd. 2006).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les juifs et l'Allemagne - De la "symbiose judéo-chrétienne" à la mémoire d'Auschwitz est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,99 €