Les aventures de Blake et Mortimer Tome 19

La malédiction des trente deniers - Tome 1, Le manuscrit de Nicodemus

  • Blake et Mortimer

  • Paru le : 26/03/2010
Note moyenne : |
Note moyenne : 3.6/5 (5 notes)
  • 0
    1
  • 0
    2
  • 3
    3
  • 1
    4
  • 1
    5
Donnez votre avis !
Mortimer a été invité en Grèce pour identifier une découverte archéologique bouleversante : les 30 deniers de Judas. Frappant d'une malédiction... > Lire la suite
9,99 €
E-book - Epub fixed layout
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 9,99 €
    • PDF 9,99 €
Votre note
Mortimer a été invité en Grèce pour identifier une découverte archéologique bouleversante : les 30 deniers de Judas. Frappant d'une malédiction quiconque les touche, les pièces seraient la manifestation physique de la colère divine ! Entre de mauvaises mains, un tel artefact entraînerait, à coup sûr, la chute de l'humanité. Et, justement, Olrik vient de s'évader du pénitencier de Jacksonville... Fantasme théologique ou réalité scientifique, le danger est bien réel ! Huit ans après L'Etrange Rendez-vous, Jean Van Hamme effectue son grand retour sur Blake et Mortimer, justifiant pleinement cette attente.
Le regretté René Sterne, auteur de la série Adler, Chantal de Spiegeleer, auteur de la série Madila, et le scénariste de Largo Winch signent une histoire à la hauteur de ce mythe du 9ème Art !
  • Date de parution : 26/03/2010
  • Editeur : Blake et Mortimer
  • ISBN : 978-2-87097-233-5
  • EAN : 9782870972335
  • Format : Epub fixed layout
  • Nb. de pages : 56 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages : 56
    • Taille : 53 985 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios.
Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que « Blake et Mortimer ».
Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (« Thorgal » , « Histoires sans héros » ), accrochés par un univers hostile (« Thorgal » , « Largo Winch » , « Rani » ) ou une quête d'identité (« XIII » , « Western » ) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art.
En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles. A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios.
Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que Blake et Mortimer.
Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (Thorgal, Histoires sans héros), accrochés par un univers hostile (Thorgal, Largo Winch, Rani) ou une quête d'identité (XIII, Western) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art.
En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles, et son activité de président du Centre Belge de la Bande Dessinée. René Sterne est né en Belgique le 25 août 1952. Scolarité classique, études supérieures de Français, d'Histoire et de Philo: rien ne le prédisposait à entreprendre une carrière d'auteur-dessinateur de bandes dessinées. D'abord enseignant, il décide un jour d'abandonner ce métier pour vivre « autre chose ».
C'est alors qu'il rencontre celle qui sera son épouse, Chantal De Spiegeleer, auteur et dessinatrice de BD. Celle-ci l'accompagne dans ses voyages et lui apprend à construire et à mettre en images un scénario. Pendant deux ans, il s'applique à illustrer une histoire jusqu'à ce que le résultat lui convienne. En 1985, il prépublie son premier récit dans le journal « Tintin ». Intitulée « L'Avion du Nanga », son histoire se situe dans l'immédiat après-guerre et a pour héros un certain Adler.
Ecoeuré par la folie meurtrière d'Hitler, cet aviateur a déserté la Luftwaffe en 1942 et s'est réfugié en Inde. Aidé par Helen, une aventurière irlandaise devenue sa compagne, il met ses talents de pilote au service des opprimés. Parce que cela fait référence à la fois à Jules Verne et Windsor McCay, son créateur se choisit le pseudonyme de Némo. En 1987, cette aventure inaugure la série « Adler » éditée par Le Lombard.
Désormais signés Sterne (« La sterne, c'est l'hirondelle de mer et cela évoque le grand large »), 9 autres albums suivront: « Le Repaire du Katana », « Muerte Transit », « Dernière Mission », « Black Bounty », « L'île perdue », « La Jungle rouge », « Les Maudits », « La Force » et « Le Goulag ». S'il choisit d'assumer le scénario et le dessin, c'est Chantal De Spiegeleer qui réalise ses incomparables couleurs.
En 1992, cet amoureux d'horizons lointains a réalisé son rêve: avec sa compagne, il s'est installé aux îles Grenadines, dans les Caraïbes. C'est dans ce décor paradisiaque qu'il venait de se lancer un nouveau défi et qu'il se préparait avec enthousiasme à mettre en scène, sur un scénario de Jean Van Hamme, un nouveau « Blake et Mortimer ». Il est décédé brutalement ce 15 novembre 2006, à l'âge de 54 ans.
Faire-part officiel et hommages De Spiegeleer, Chantal Scénariste Dessinateur Coloriste Né le 01/01/1957 en Zaïre Série(s) réalisée(s) (AUT) De Spiegeleer Adler Madila Mirabelle (de spiegeleer)

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Les aventures de Blake et Mortimer Tome 19 est également présent dans les rayons

Jean Van Hamme et René Sterne - Les aventures de Blake et Mortimer Tome 19 : La malédiction des trente deniers - Tome 1, Le manuscrit de Nicodemus.
Les aventures de Blake et Mortimer Tome 19...
9,99 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK