Le grand jardin - E-book - ePub

Note moyenne 
" Il était une fois deux frères qui étaient de faux jumeaux mais des frères authentiques. Il était une fois un homme fragile qui avait épousé une... Lire la suite
12,99 € E-book - ePub
  • Ebook
    • Le grand jardin
      PDF
      Paru le : 01/07/2008
      Téléchargement immédiat
      12,99 €
  • Grand format
    • Le grand jardin
      Paru le : 23/08/2007
      Expédié sous 3 à 6 jours
      22,00 €
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

" Il était une fois deux frères qui étaient de faux jumeaux mais des frères authentiques. Il était une fois un homme fragile qui avait épousé une femme folle et adopté des nains hongrois qui, selon la légende, avaient quitté leur pays pliés en quatre dans une valise. Il était une fois un étranger peu loquace qui attendait avec un revolver à la ceinture de pouvoir un jour régler une dette morale. Il était une fois un très vieux médecin anglais qui avait appris que le monde est un jardin.
Il était une fois un homme et une femme qui s'aimaient d'un grand amour mais ne le savaient pas encore... "

Sommaire

    • Il y a quelque temps1
    • Non
    • Elle avait écrit ce mot-là, non, et d’autres mots, toute une lettre, au milieu de la nuit, et la lui avait envoyée par e-mail : "Non, je ne peux pas, je ne suis plus amoureuse de toi, je pense encore à lui, je n’ai pas osé te dire la vérité en face..." Il avait trouvé son courrier un peu avant l’aube, l’avait lu en un instant, avait préparé le repas et réveillé les enfants, les avait embrassés comme chaque matin, sur les joues, sur les yeux, quand ils étaient partis pour l’école, et il les avait regardés s’éloigner dans le vent piquant de décembre, sous l’étrange lumière jaune de la lampe qui éclairait la rue comme une salle d’attente dans une gare déserte
    • Une fois la porte refermée, il avait fait chauffer de l’eau, préparé du thé
    • Mais il ne l’avait pas bu
    • Son sang était soudain devenu blanc et glacé, quelque chose en lui avait explosé en silence et chaque centimètre de sa peau avait brûlé
    • Puis plus rien
    • Sable ses yeux, poussière ses mains, ses jambes
    • Plus bouger, plus respirer
    • Une heure plus tard, quelqu’un avait sonné à sa porte
    • Une fois, deux fois, trois fois
    • Florent avait ouvert les yeux
    • Appuyé sur le bouton qui commandait l’ouverture de la porte
    • L’amie qui chaque mois, depuis toujours, vérifiait sa comptabilité entra dans la cuisine
    • Lui toucha le bras, lui demanda d’une voix douce ce qu’il avait
    • Il se mit alors à pleurer
    • Silencieusement
    • Longtemps
    • Comme quelqu’un qui n’a plus pleuré depuis la nuit des temps, qui ne sait même plus ce que ça peut bien être, des larmes
    • L’amie le serra dans ses bras, lui posa deux doigts sur chaque tempe
    • Elle le ranima tout doucement
    • Le jour s’était levé, le chat regardait la porte du jardin
    • Elle la lui ouvrit mais il resta au bord de la terrasse, ni dehors ni dedans
    • Florent, dans un fauteuil, n’avait toujours pas dit un mot
    • Elle lui demanda de raconter ce qui lui arrivait
    • Comme il se taisait encore, elle lui dit : "Je ne sais pas ce que tu vas me dire mais moi, je vais te dire quelque chose
    • On se connaît depuis si longtemps qu’on ne compte plus les années
    • Je sais ce que tu as traversé
    • Je sais aussi que je connais peu de gens capables de franchir des épreuves terribles et d’en sortir sans perdre cette petite flamme que tu as dans les yeux
    • Regarde-moi, Florent, dis-moi ce qui t’arrive." Alors Florent essaya un sourire
    • C’était comme si une statue se mettait à bouger, on aurait pu entendre travailler la pierre
    • Mais c’était un sourire
    • Après, il y eut des mots
    • L’effort de Florent pour raconter à son amie le chagrin qui l’avait envahi, la douleur qui lui mangeait le cœur et verrouillait ses poumons
    • Trois jours plus tôt, après plusieurs années d’un amour qui s’était construit en marge, à leur insu, et après deux semaines qui avaient fait se retourner sa vie comme un iceberg, il avait demandé à la femme qu’il aimait d’être sa fiancée ? il avait employé ce mot-là, fiancée
    • Elle avait dit oui, dans un petit jardin, oui, les yeux brillants, dans l’air froid et humide d’une nuit d’hiver, oui
    • Et deux jours plus tard, elle lui avait écrit cette lettre qui disait non, non, je ne veux pas vivre avec toi, jamais.

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/10/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-221-12228-0
  • EAN
    9782221122280
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    222 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      222
    • Taille
      975 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Francis Dannemark

Francis Dannemark est né en 1955. Depuis 1977, il a publié près de trente livres, principalement chez Robert Laffont et au Castor Astral, dont une douzaine de romans parmi lesquels Choses qu'on dit la nuit entre deux villes, Qu'il pleuve, Mémoires d'un ange maladroit, La Longue Promenade avec un cheval mort, ainsi que des recueils de poèmes et des textes courts.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
12,99 €