La Queue - Ce qui s'y disait, ce qu'on y pensait (1942-1943) - E-book - ePub

Note moyenne 
« La queue, c'est Paris. La queue, c'est la France. » Sous l'Occupation allemande, les Français sont réduits à la famine et au rationnement. L'approvisionnement,... Lire la suite
3,49 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

« La queue, c'est Paris. La queue, c'est la France. » Sous l'Occupation allemande, les Français sont réduits à la famine et au rationnement. L'approvisionnement, aléatoire, toujours insuffisant, accapare tous les esprits et requiert organisation et patience : on fait des heures de queue devant les devantures de magasin, dans l'espoir d'une livraison puis d'une distribution. « On entend de tout dans la queue, car il y a de tout dans la queue.
C'est le chour antique, l'opinion publique, la grande voix du pays, vox populi, vox Dei. » Paul Achard transcrit des scènes vécues parmi le petit peuple de Paris, il dit la gouaille et la résignation, la grogne, une certaine connivence contre l'ennemi, la colère contre les profiteurs, la flambée des prix, l'aigreur de ne pouvoir se payer le marché noir, les subterfuges des cuisinières qui accommodent les ersatz, les hallucinations provoquées par la faim.
Paul Achard voulait faire paraître son livre en 1943, la censure l'interdit. Il parut en 1945. Un témoignage étonnant, jamais republié.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      152
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Paul Achard

(1897-1962) écrivit plusieurs livres à succès dans les années 1930. Pour leur adaptation au cinéma il se fit scénariste.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
3,49 €