La petite école dans la montagne - E-book - ePub

Note moyenne 
C'est plein d'une espérance inquiète qu'en ce jour. d'octobre 1908, Victor Chambost, jeune instituteur, vient prendre son nouveau poste à Saint-Just,... Lire la suite
11,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

C'est plein d'une espérance inquiète qu'en ce jour. d'octobre 1908, Victor Chambost, jeune instituteur, vient prendre son nouveau poste à Saint-Just, dans le mont Pilat. La foi en son métier le quitte et il souhaite ardemment que cette rentrée soit un nouveau départ. A Saint-Just, ses attentes sont comblées : le village est charmant, le maire fier de son école. Et surtout, parmi les joyeux petits montagnards qu'il enseigne, il trouve un phénomène comme tout instituteur rêve d'en rencontrer : Colinet, un jeune berger orphelin aussi vif que boulimique de savoir, qui veut à tout prix passer le certificat d'études.
Le maître et l'élève se lancent dans l'aventure avec passion. La classe est portée par l'ardeur et l'ingénuité du petit berger. Victor est heureux. Mais à l'approche des beaux jours, l'oncle de Colinet le retire de l'école... Plein d'émotion et de tendresse, ce roman rend avec justesse les débats d'une époque où l'école, institution vénérée par excellence, faisait des instituteurs des personnages publics et respectés : la course au " certif' ", l'apprentissage du français contre le patois, la mixité, qui embrase les discussions entre Victor et la belle Emilie, l'institutrice des filles...

Sommaire

    • «Le sergent s'avance; il est manqué par la sentinelle et la tue.«Chevert arrive aussitôt ; la ville est prise et l'armée française est sauvée.» Pendant que Colinet récitait, Tiénot Sauze s'était mis debout à côté de son banc, les poings serrés, et jouait le rôle du sergent Pascal, répétant chaque fois à voix basse, en frappant: Oui, mon colonel! Oui, mon colonel! Et lorsque Colinet prononça: … et la tue, Tiénot brandit le poing, fit une horrible grimace: Pan!Que ces enfants aimaient donc la guerre…Colinet ouvrit la bouche comme un noyé, puis s'effondra sur sa table et lâcha longuement son souffle
    • Les rires fusèrent, des rires retenus, respectueux, qui servaient surtout à évacuer une charge d'émotion trop forte
    • Certains élèves frissonnaient
    • Une houle de joie courut à travers la classe, soulevant même les plus petits
    • Victor aurait aimé partager ce moment de bonheur, sans arrière-pensée, mais il gardait sur le coeur un poids d'angoisse et d'amertume
    • Il s'approcha de Colinet, qui se tenait toujours écrasé sur sa table, la tête entre ses bras, comme s'il dormait.? Il dort, m'sieur.? Il dort? C'est ma foi vrai.? Il lit toute la nuit, expliqua Nicolas Malatray
    • Ma mère lui donne un peu de chandelle et puis je lui ai prêté la mienne
    • Je croyais bien faire, m'sieur.Victor leva la main, se préparant à la poser sur l'épaule du petit berger pour la secouer ; mais il retint son geste.? Tu as bien fait, dit-il à Nicolas
    • Et qu'est-ce qu'il lit?? Tous ses livres, même l'arithmétique!Colinet se réveilla à ce moment, s'appuya sur ses coudes, bâilla
    • ? L'année dernière, j'ai lu toute mon histoire Lavisse, deux fois
    • Cette année, j'ai lu mon histoire du certificat
    • Je sais bien les traités
    • Le traité des Pyrénées, le traité de Vienne, le traité de Bâle, le traité de Campo-Formio… Il y en a beaucoup.Victor lui serra l'épaule
    • ? Oui, il y en a beaucoup
    • Mais tu n'es pas obligé de les connaître tous pour le certificat d'études
    • Et il faut aussi dormir
    • Je vais demander à Mme Malatray de te rationner la bougie.À la récréation, il fit venir Colinet à son bureau.? Je ne veux plus que tu passes tes nuits à apprendre par coeur tes livres de classe.? Oh, m'sieur, dit le berger, maintenant j'ai fini les livres de classe, je lis «Sans famille», c'est un livre de bibliothèque
    • Il et se mit soudain à sangloter et se frotta les yeux de ses poings fermés
    • Victor lui prit les poignets et le força à baisser les bras.? Mais qu'as-tu? Pourquoi pleures-tu comme un veau?? Hier soir, Mme Constance est venue me prendre la bougie
    • J'ai pas pu continuer de lire, et ils sont à l'abri dans la cabane, c'est la nuit, et Rémi monte la garde, et puis il s'est endormi, et puis les chiens sont partis, et puis il y a les loups, et puis ils cherchent les chiens avec des tisons en guise de torche, et puis…? Arrête de dire «et puis» à chaque phrase
    • ? Mais m'sieur, j'ai pas pu continuer, je sais pas ce qui va se passer, j'ai peur qu'ils retrouvent pas les chiens
    • J'ai peur qu'ils soient morts et que ce soit ma faute… enfin, la faute de Rémi!Et Colinet se remit à sangloter plus fort.? Calme-toi, mon garçon.Le petit berger avait les nerfs en boule, à cause de l'insomnie, de la fatigue et de sa grande sensibilité
    • Pleurer lui ferait sans doute le plus grand bien
    • Enfin, Colinet réussit à étouffer son chagrin; il hoqueta deux ou trois fois et leva sur Victor un regard suppliant.? M'sieur, vous savez s'ils sont morts, les chiens, vous ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/10/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-221-11976-1
  • EAN
    9782221119761
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    284 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      284
    • Taille
      1 066 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Jeury

Michel Jeury est né en Dordogne en 1934. Instituteur quelque temps, il a publié de très nombreux livres chez Robert Laffont, notamment Le Vrai Goût de la vie (1988), La Charrette au clair de lune (2000), Nounou (2002), Angéline (2004). Ses romans " scolaires " ont constitué certains de ses plus grands succès : L'Année du certif' (1995), Les Grandes Filles (1996), ou encore La Classe du brevet (2001).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
11,99 €