Ecrire ses mémoires au XXe siècle - Déclin et renouveau - E-book - PDF

Note moyenne 
Le canon classique des Mémoires, élaboré au fil de cinq siècles, n'est pas loin d'apparaître aujourd'hui comme vidé de sa substance. Jugés partiels... Lire la suite
16,99 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le canon classique des Mémoires, élaboré au fil de cinq siècles, n'est pas loin d'apparaître aujourd'hui comme vidé de sa substance. Jugés partiels et partiaux au regard des méthodes de l'histoire critique, les Mémoires ont subi en outre la rude concurrence d'un modèle narratif auquel ils avaient en grande partie donné naissance, l'autobiographie. De cette double perte de légitimité a résulté une véritable crise du genre.
Pourtant, la tradition littéraire des Mémoires a perduré tout au long du XXe siècle et n'a même jamais été aussi florissante et polymorphe : ces récits font toujours preuve d'une indéniable vitalité jusqu'à constituer encore la majeure partie des écrits à la première personne. Comment expliquer ce paradoxe? En dépit de l'élargissement et de la dispersion du genre, ils continuent d'être l'une des deux grandes formes de récit de soi, à côté de l'autobiographie : le parcours d'un individu dans sa dimension publique et collective, acteur et témoin d'une histoire mémorable qu'il contribue à reconfigurer.
En témoignent d'illustres mémorialistes : Charles de Gaulle, André Malraux, Simone de Beauvoir. L'enquête explore donc ce vaste corpus jusqu'ici largement négligé par la critique, en reconsidérant la place et la valeur qui lui sont accordées à une époque submergée par la montée en puissance des mémoires collectives et par l'abondance des travaux historiques sur le passé récent.

Sommaire

  • LE TEMPS DU SOUVENIR
    • Mémoires fin de siècle
    • Histoire, mémoire et postérité
    • Les tranchées de la mémoire
    • Les Vies mode d'emploi
  • LE TEMPS DU MEMORABLE
    • Le tournant de 1940
    • Commémorer, exalter, réhabiliter
    • " Quels livres valent d'être écrits, hormis les Mémoires ? "
    • De Gaulle et le trésor de la souveraineté nationale
  • LE TEMPS DE LA MEMOIRE
    • Jouissance du discours de pouvoir
    • Un nouvel archigenre des récits de soi
    • Au passé plus-que-présent
    • Le tournant axiologiques de l'histoire
  • MNEMOGRAPHIE
    • Eléments pour une sociologie du genre
    • L'attestation de soi
    • Un modèle de composition
    • Récits égohistoriques

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      428
    • Taille
      3 492 Ko
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Transferts max.
      6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Louis Jeannelle

Jean-Louis Jeannelle, maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne, est aussi l'auteur de Malraux, mémoire et métamorphose, Gallimard, 2006.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,99 €