Ces reines qui ont gouverné la France - E-book - ePub

Note moyenne 
Une étude inédite des cinq grandes régentes ayant gouverné la France à des moments clés de son histoire : Blanche de Castille, Isabeau de Bavière,... Lire la suite
14,99 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Bientôt disponible
Recevez un email dès que l'ouvrage est disponible

Résumé

Une étude inédite des cinq grandes régentes ayant gouverné la France à des moments clés de son histoire : Blanche de Castille, Isabeau de Bavière, Catherine de Médicis, Marie de Médicis et Anne d'Autriche. En France, les rois détiennent le pouvoir souverain par hérédité, selon les règles de la primogéniture masculine. Le fils aîné d'un monarque devient roi à son tour au décès de son père. S'il n'y a pas de successeur légitime en ligne directe, c'est le plus proche parent du défunt qui hérite de la couronne.
Et, quel que soit l'heureux élu, il gouverne au nom du droit divin, par la volonté de Dieu exprimée par le sacre. Rien de tel pour les reines. Après leur mariage royal, elles ont une mission essentielle : assurer la survie de la dynastie en donnant un dauphin et des garçons à leur époux. Elles ne peuvent devenir régentes que si deux conditions sont réunies : le décès ou l'absence de leur mari et la minorité de son héritier.
Parfois, elles se préparent à cette échéance et s'initient à leurs futures responsabilités. Mais la mort échappe souvent aux diagnostics des médecins ou aux dangers des champs de bataille... La future élue doit être prête à prendre le gouvernement du royaume à tout moment, même si elle est encore insuffisamment formée à l'exercer. Et il lui faudra être forte, très forte. Car l'absence d'un maître puissant, la faiblesse de l'enfant-roi et celle, présumée, de sa mère provoquent l'agitation de la haute noblesse qui n'aspire qu'à retrouver ses prérogatives d'antan et à revenir à la direction des affaires publiques au détriment de l'intruse, toujours étrangère de surcroît.
Du XIII e au XVII e siècle, cinq reines ont eu à affronter les dures responsabilités de régences prolongées : Blanche de Castille, mère de saint Louis, Isabeau de Bavière, épouse du dément Charles VI, Catherine de Médicis, Marie de Médicis et Anne d'Autriche, mère de Louis XIV. Pour savoir si ces femmes étaient éprises de pouvoir et, dans tous les cas, si elles l'ont exercé correctement, ce livre étudie leur enfance et leur éducation, la façon dont elles ont cohabité avec leur époux pendant les minorités des dauphins, leur manière d'affronter l'adversité pendant leur règne et le résultat final de leur action.
Il se livre à une étude comparée des cinq règnes afin de dégager, au-delà des personnalités, des caractères communs sur les femmes au pouvoir.

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/08/2014
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-262-04907-2
  • EAN
    9782262049072
  • Format
    ePub
  • Nb. de pages
    223 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      223
    • Taille
      1 609 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Tourault

Philippe Tourault, historien et grand spécialiste de l'histoire de la Bretagne, a notamment publié chez Perrin Anne de Bretagne, Les Rois de Bretagne, Les Ducs et Duchesses de Bretagne. Il a également dirigé de nombreuses recherches sur le pouvoir et la religion. Depuis 2007, il est Président du jury du " Grand prix du livre d'Histoire "

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés