La tournée américaine : 1er épisode

- Il y a 1 an
Catégories :

Les États-Unis de part en part...

Nous découvrions il y a déjà plusieurs mois les conseils de lectures d'Ophélie, blogueuse sur Le Journal des Lettres, voici aujourd'hui son grand retour sur le blog de Decitre avec des avis de lectures de littérature étrangère, américaine plus précisément.

Sur la route – Jack Kerouac

Résumé : "Un gars de l'Ouest, de la race solaire, tel était Dean. Ma tante avait beau me mettre en garde contre les histoires que j'aurais avec lui, j'allais entendre l'appel d'une vie neuve, voir un horizon neuf, me fier à tout ça en pleine jeunesse ; et si je devais avoir quelques ennuis, si même Dean devait ne plus vouloir de moi pour copain et me laisser tomber, comme il le ferait plus tard, crevant de faim sur un trottoir ou sur un lit d'hôpital, qu'est-ce que cela pouvait me foutre ?... Quelque part sur le chemin, je savais qu'il y aurait des filles, des visions, tout, quoi ; quelque part sur le chemin, on me tendrait la perle rare."

Le livre clé de la "beat generation", par son chef de file Jack Kerouac.


Ce roman de Kerouac ne fait pas l'unanimité auprès des lecteurs. Beaucoup soulignent la répétition entêtante qui parcourt d'Est en Ouest et du Nord au Sud, toute l'intrigue. Un voyage que l'on refait plusieurs fois et des allers et retours qui peuvent lasser le lecteur non aguerri. Sauf qu'il faut y voir autre chose. Ce roman de Kerouac relève de la performance littéraire, et même psychique.

Sur la route - Jack Kerouac

Grâce à ce road-trip largement inspiré de la vie de bohème de l'auteur, nous avons la saisissante impression d'avoir voyagé à travers tous les États-Unis. Inutile de nous déplacer, la plume franche de Kerouac est là : notre imagination fera le reste. Nous sommes alors en plein dedans, attrapés par le col et secoués, comme pour mieux admettre que ce roman relève indéniablement d'un immense talent littéraire. Quant aux répétitions, elles sont voulues et pertinentes.

Car nous comprenons au fil de notre lecture que si Sal Paradise, - le narrateur - , refait sans cesse les mêmes trajets à travers le pays, ce n'est pas pour cela que nous lisons plusieurs fois la même histoire. Bien au contraire, nous croisons des visages communs, des paysages qui changent à travers les saisons, des lieux chargés d'émotions, tantôt désuets, tantôt époustouflants. Mais surtout, ce sont des souvenirs qui remontent à la surface. Entre- temps, les choses ont changé, les personnes ne sont plus les mêmes, le temps passe. Dans la mémoire du narrateur, mais aussi du lecteur avec lequel se met en place un habile jeu de repères qui fonctionne au-delà de nos espérances. Plus encore, Sur la route est une leçon de vie, une claque en plein visage, mais qui est nécessaire.

Ce roman est là pour nous secouer et pour nous rappeler à quel point la vie passe et nous laisse si souvent sur le côté de la route. La meilleure solution pour savourer toutes les possibilités de la liberté et trouver la juste saveur du bonheur, c'est encore de s'embarquer à bord de voitures volées. Et de saisir à bras-le-corps cette vie que Dean Moriarty nous expose avec tant de justesse et de philosophie. Un roman duquel nous ressortons bouleversés et plus amoureux que jamais, des moindres petites choses de l'existence.

Ophélie Curado, pour le blog de Decitre, blogueuse sur Le Journal des Lettres

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK