Rentrée littéraire : les coups de coeur d'Anne-Cécile et Emelina

- Il y a 2 ans
Catégories :

Trois coups de cœur par Anne-Cécile et Emelina, blogueuses

Aujourd'hui, c'est au tour d'Anne-Cécile et d'Emelina de nous partager leurs coups de cœur de la rentrée littéraire, après Charlotte et Hélène la semaine passée. Découvrez les sans plus attendre !

14 juillet - Eric Vuillard lu par Anne-Cécile

Résumé: Paris est désormais au peuple. Tout chaviré. Aiguisé. Se baignant aux fontaines. La nuit est tombée. De petits groupes marchent sur les barrières. Ce sont des bandes d'ouvriers, de menuisiers, de tailleurs, gens ordinaires, mais aussi des porte-faix, des sans-emplois, des argotiers, sortis tout droit de leur échoppe ou du port au Bled. Et dans la nuit de la grande ville, il y eut alors une étincelle, cri de mica.

L'octroi fut incendié. Puis un autre. Encore un autre. Les barrières brûlaient. Ce qui brûle projette sur ce qui nous entoure un je-ne-sais-quoi de fascinant. On danse autour du monde qui se renverse, le regard se perd dans le feu. Nous sommes de la paille.

Mon avis: Une chronique de la vie quotidienne des Français le 14 juillet 1789, qui se lit comme un roman à suspense. Avec sa plume vivante, Eric Vuillard redonne un nom et un visage à la foule des anonymes sans qui la Révolution Française ne serait pas le symbole qu'elle est aujourd'hui. Une des plus belles surprises de cette rentrée littéraire.

14 juillet - Eric Vuillard

Le Grand Jeu - Céline Minard lu par Anne-Cécile

Le Grand Jeu  - Céline Minard

Mon avis: Peut-on vivre hors jeu, hors de toute société, tout en restant humain ? Est-ce là l'une des conditions requises pour obtenir la paix de l'âme ?

C'est le projet de l'héroïne qui s'installe en montagne, dans un abri construit sur-mesure, avec pour seule compagnie celle de la nature majestueuse. Mais bien vite, elle découvre qu'une autre personne partage son espace, venant ainsi perturber sa tranquillité.

Dans ce roman-monologue au style vif et poétique, Céline Minard conjugue récit d'aventure, introspection et métaphysique. Un surprenant hommage à la nature et aux relations humaines.

En vie - David Wagner lu par Emelina

Mon avis: Ce texte n'est pas un texte voyeuriste, ce n'est pas un texte médical, ce n'est pas non plus un texte déprimant. C'est un texte immersif, un texte qui nous entraine avec une étrange facilité dans l'esprit de l'homme, il nous touche à sa manière et nous laisse songeur quant à cet acte médical si extraordinaire. Il nous pousse aussi à nous interroger sur la vie, la mort et nos relations avec les autres.

Une immersion totale, du point de vue du malade, à travers ses sentiments les plus profonds et ses peurs les plus intenses.

Ce roman est à sa manière, une ode à la vie.

En vie - David Wagner

N'hésitez pas à découvrir d'autres pépites littéraires en allant faire un tour sur les blogs de ces deux blogueuses : Em Les pages et Le coin lecture d'Aniouchka !

Silvère Long, coordinateur de l'animation commerciale

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK