Recherches sur l'imaginaire N° 32

Errance et marginalité dans la littérature

Note moyenne 
Arlette Bouloumié - Recherches sur l'imaginaire N° 32 : Errance et marginalité dans la littérature.
Le Littré distingue deux acceptions pour l'adjectif "errant" selon que l'on retient iterare ou errare comme origine étymologique. Iterare signifie voyager,... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 septembre et le 30 septembre
En librairie

Résumé

Le Littré distingue deux acceptions pour l'adjectif "errant" selon que l'on retient iterare ou errare comme origine étymologique. Iterare signifie voyager, errant prend alors le sens de qui voyage sans cesse comme dans l'expression, chevalier errant ou juif errant. Errare quant à lui définit le fait d'aller à l'aventure puis de faire fausse route, de se tromper. Cette homonymie rapproche alors errance de erremment et de erreur.
L'erreur n'est-elle pas alors la rançon ou la cause de cette errance hors des repères protecteurs établis par les sédentaires ? L'errant qui s'éloigne du "droit chemin" est donc souvent perçu comme un marginal et son errance dès lors vécue comme une punition, voire une malédiction. Mais cette punition peut être une épreuve conduisant à une régénération. L'errance marque alors une étape de rupture avec le groupe, pérégrination qui met en péril l'identité voire l'intégrité du moi qui se dissout pour renaître autre.
L'errance implique donc le risque de se perdre, mais qui ne quitte jamais "les sentiers battus" ne sortira jamais de l'ornière de l'habitude pour découvrir l'inconnu. C'est toute l'ambivalence de cette errance à la fois géographique et mentale, dangereuse et créatrice. Car l'errance qui n'est pas subie mais choisie, voire élue peut aussi être synonyme de liberté, de disponibilité à l'instant et de découverte.
Loin des errements de la folie ou des divagations vaines, elle se fait alors sœur de l'espérance. Cet ouvrage explore la présence et le recours à ce thème aux multiples facettes dans la littérature, de l'antiquité au moyen âge et du XVIIe siècle à nos jours, en privilégiant la période contemporaine, en France et à l'étranger jusqu'en Allemagne et au Japon.

Sommaire

    • Avant-propos par Arlette Bouloumié
    • Littérature française
    • Antiquité
    • L'errance des Proétides : sauvage initiation des jeunes filles
    • Moyen Age
    • L'errance mentale chez Charles d'Orléans et les poètes de son temps
    • XVIIème siècle
    • La diversité de l'errance dans Le Roman comique de Scarron
    • XIXème siècle
    • Errance et désespoir dans Aurélia
    • Errants et chevaliers dans les Nouvelles asiatiques de Gobineau
    • XXème siècle
    • Errance et désillusion dans Les Grands Chemins de Jean Giono
    • Le syndrome de l'errance ou la fuite impossible dans les fictions de J-M.G
    • Jean Echenoz ou le roman errant
    • La vie errante selon Marcel Schwob
    • l'errance du Poète
    • La vie errante
    • L'errance du récit dans l'œuvre de Tahar Ben Jelloun
    • La " tribu errante " dans la poésie arménienne d'après 1915
    • Francis Berthelot
    • Siddhârta et Molloy, deux visages antinomiques de l'errance
    • Entre le désir d'enracinement et l'errance
    • Corps vidé, esprit errant : Faim, de Knut Hamsun
    • Mendiants, gueux et autres marginaux dans l'oeuvre d'Albert Cossery
    • Errance créative chez Matsuo Bashô, Kenneth White et Nicolas Bouvier
    • La Montagne dans le texte médiéval
    • Entre mythe et réalité
    • Jean-Michel Bonet, L'If ou l'olivier
    • Sagesse et perdition d'après le Conte du Graal de Chrétien de Troyes
    • Richard et Cosima Wagner
    • La revue Itinéraires et contacts de cultures publie dans son n° 34 les actes du colloque Andrée Chedid - Racines et liberté, premier à être tenu en France sur cet écrivain à l'œuvre nombreuse et importante
    • La Foule
    • Mythes et figures, De la Révolution à aujourd'hui
    • Amazonie, sein de la terre
    • Dominique Combe commente Les Planches courbes
    • Jules Verne entre Science et Mythe, Grenoble, Centre de Recherche sur l'Imaginaire
    • Lu photographie au pied de la lettre
    • Actes du colloque international d'Aix-en-Provence, 14, 15 et 16 janvier 1999, Aix-en-Provence
    • Max Milner : L'Envers du visible
    • Essai sur l'ombre
    • La Pensée romanesque du langage
    • Les Goncourt, à-côtés
    • Boulevards du populaire

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/2007
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-915751-15-4
  • EAN
    9782915751154
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    282 pages
  • Poids
    0.37 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 20,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €