Genèses N° 105, décembre 201

Le prix de l'écrit

Collectif

Note moyenne 
Yann Potin - Genèses N° 105, décembre 201 : Le prix de l'écrit.
On trouvera dans les pages qui suivent comme une suite au feuilleton lancé par le numéro 74 de Genèses (2009) autour des modalités sociales et politiques... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 17 mars et le 20 mars
En librairie

Résumé

On trouvera dans les pages qui suivent comme une suite au feuilleton lancé par le numéro 74 de Genèses (2009) autour des modalités sociales et politiques de "la preuve" . On y met au jour un objet pour les sciences sociales, non tout à fait identifié. Le présent numéro les mènera de la Normandie rurale et foncière du XVe siècle au marché du Coran dans le Maroc contemporain, en passant par le marché des autographes dans la France romantique du XIXe siècle, nostalgique d'un passé faussement révolu ; il est une invitation à un voyage dans le temps et dans l'espace de la valeur conquise ou acquise par l'écrit.
A la fois au-delà et en-deçà du domaine de l'histoire et de la sociologie du marché du livre, le dossier sur "Le prix de l'écrit" aborde une question à la fois incidente et structurelle : à quel prix s'échangent sur la longue durée les objets écrits non destinés d'emblée au commerce - actes notariés ou administratifs, manuscrits, documents d'archives, autographes, et autres vieux papiers ? Comment et pourquoi ce qui apparaît comme des "titres" écrits, validant ou signalant la jouissance de capitaux plus ou moins symboliques, peut-il prendre une valeur économique ? Et dans quel contexte ? Une telle question s'inscrit dans un contexte spécifique : au cours des années 2000, la raréfaction de l'écriture manuscrite, dans un environnement visuel numérique croissant au sein des pratiques scripturaires des sociétés contemporaines, a coïncidé avec une explosion des prix du marché traditionnel des "autographes" .
La mutation n'est pas seulement quantitative (du fait d'une hausse des prix eux-mêmes - une liasse de manuscrits de Robespierre pouvant atteindre près de 900 000 euros en 2011), elle est fondamentalement qualitative. Il ne s'agit plus seulement d'acquérir des fragments écrits (correspondances isolées, manuscrits extraits de fonds personnels) mais bien des fonds entiers ou prétendument complets. A cette libéralisation de biens régulés jusque-là par les logiques du don, les collectionneurs, à l'échelle internationale, rivalisent avec les institutions "publiques" de conservation, contraintes de jouer le jeu d'un marché qu'elles contribuent ainsi à justifier et à légitimer.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2017
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7011-9868-2
  • EAN
    9782701198682
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    175 pages
  • Poids
    0.29 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 23,0 cm × 0,9 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €