Une vie de combats - De l'antifascisme à l'hypnose - Poche

Note moyenne 
Léon Chertok est d'abord un héros de la résistance au nazisme. Arrivé en France juste avant la Seconde Guerre mondiale, il est né dans le shtetl... Lire la suite
13,50 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 24 avril et le 28 avril
En librairie

Résumé

Léon Chertok est d'abord un héros de la résistance au nazisme. Arrivé en France juste avant la Seconde Guerre mondiale, il est né dans le shtetl de Lida en Litwakie. Il apprend illico le français et rejoint la section juive de la MOI (Main-d'oeuvre immigrée, organisation proche des communistes) ; il procédera avec succès au sauvetage d'enfants juifs menacés de déportation. C'est ainsi que son parcours croise celui de Leopold Trepper et de l'Orchestre rouge.
Dès la guerre terminée, devenu psychiatre et psychanalyste, il découvre la puissance inexpliquée de l'hypnose, alors bannie des institutions. Son nouveau combat sera de faire reconnaître cette pratique thérapeutique jusqu'au sein de la psychanalyse. Il gagnera à sa cause des philosophes comme Isabelle Stengers et Didier Gille avec qui il écrira ses mémoires. Sans jamais céder ni au stalinisme ni aux impératifs de la guerre froide, il restera sa vie durant un empêcheur de penser en rond.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/02/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-348-05758-8
  • EAN
    9782348057588
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    462 pages
  • Poids
    0.45 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,1 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Léon Chertok

Léon Chertok, né le 31 octobre 1911 à Lida, non loin de Vilnius (en Lituanie, alors province de l'Empire russe, aujourd'hui en Biélorussie) et mort en juillet 1991 à Deauville, est un psychiatre français connu pour ses travaux sur l'hypnose et la médecine psychosomatique. Isabelle Stengers, docteure en philosophie, enseigne à l'Université libre de Bruxelles. Elle est l'auteure de nombreux livres sur l'histoire et la philosophie des sciences, dont, à La Découverte, L'Invention des sciences modernes (1993) et Sciences et pouvoir (1997, 2002).
Elle a reçu le grand prix de philosophie de l'Académie française en 1993. Didier Gille a été journaliste à L'Autre Journal. Il est l'auteur avec Léon Chertok et Isabelle Stengers de Mémoires d'un hérétique.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

13,50 €