Subjectivation et désubjectivation - Penser le sujet dans la globalisation - Grand Format

Note moyenne 
Manuel Boucher et Geoffrey Pleyers - Subjectivation et désubjectivation - Penser le sujet dans la globalisation.
A partir des concepts de subjectivation et de désubjectivation particulièrement mobilisés par Michel Wieviorka et les sociologues de l'action, ce livre... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 septembre et le 29 septembre
En librairie

Résumé

A partir des concepts de subjectivation et de désubjectivation particulièrement mobilisés par Michel Wieviorka et les sociologues de l'action, ce livre développe une réflexion sur le sujet et le vivre ensemble au temps de la globalisation et de la transformation des identités, des formes d'inégalité et de vulnérabilité. Ancré dans les expériences et les débats français et internationaux, cet ouvrage revisite les enjeux de la violence, de l'Etat social, du pluralisme culturel, des droits, de l'émancipation et de la démocratie en partant des dynamiques de subjectivation et de désubjectivation à travers lesquels se construisent les acteurs.
Sur la base d'études empiriques sur des objets et dans des champs d'une grande diversité, les auteurs analysent la capacité ou la difficulté à garder un rapport à soi malgré les tumultes sociaux, économiques, politiques et culturels quelquefois violents produits au sein d'une société globale.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/04/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7351-2350-6
  • EAN
    9782735123506
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    300 pages
  • Poids
    0.495 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

A partir des concepts de subjectivation et de désubjectivation particulièrement mobilisés par Michel Wieviorka et les sociologues de l'action, ce livre développe une réflexion sur le sujet et le vivre ensemble au temps de la globalisation et de la transformation des identités, des formes d'inégalité et de vulnérabilité.

À propos des auteurs

Manuel Boucher est directeur scientifique du Laboratoire d'étude et de recherche sociales (LERS) de l'Institut régional du travail social et du développement social (IRTS-IDS) de Normandie. Docteur en sociologie de l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), titulaire d'une habilitation à diriger des recherches (HDR) soutenue à la Sorbonne-Paris IV. Il est également responsable du Réseau thématique "Normes, déviance et réactions sociales" de l'Association française de sociologie (RT3) et président de l'Association des chercheurs des organismes de la formation et de l'intervention sociales (ACOFIS).
---- Geoffrey Pleyers est chercheur au FNRS et professeur à l'université de Louvain. Il est membre du Centre d'analyse et d'interventions sociologiques (CADIS) et du Collège d'études mondiales (FMSH), et préside le Comité de recherche 47 "Social classes and social movements" de l'Association internationale de sociologie. Il est l'auteur de Alter-globalization. Becoming Actors in the Global Age (Cambridge, Polity Press) ; il a coordonné La consommation critique (Paris, DDB) et Movimientos sociales.
De lo local a lo global (Mexico, Anthropos). ---- Paola Rebughini est doctoresse en sociologie de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle est professeure de sociologie à l'université de Milan au département d'études sociales et politiques.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

19,00 €