Radicalités identitaires - La démocratie face à la radicalisation islamiste, indigéniste et nationaliste - Grand Format

Note moyenne 
Ces dernières années, des extrémistes identitaires percutent, notamment par la violence, les valeurs républicaines de la société française. Voyant... Lire la suite
37,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 2 octobre et le 10 octobre
En librairie

Résumé

Ces dernières années, des extrémistes identitaires percutent, notamment par la violence, les valeurs républicaines de la société française. Voyant l'avenir de l'humanité comme un "choc des civilisations" et une "guerre de races", ces mixophobes ethno-différencialistes partagent la théorie du "grand remplacement" en Occident : les identitaires nationalistes sont anti-cosmopolites et prônent la "remigration" alors que les identitaristes décoloniaux et islamistes revendiquent une hétérophobie communautaire et politico-religieuse Les crispations identitaires ont ainsi fait couler beaucoup d'encre : les uns dénoncent le "défaut d'assimilation "" des populations immigrées venues d'Afrique et de leurs descendants, tandis que les autres accusent la "panique identitaire" de ceux qui fantasment un ennemi imaginaire.
Cet ouvrage ne se situe dans aucun de ces deux camps idéologiques voyant la société française non pas comme elle est dans les faits mais comme ils voudraient qu'elle soit ou comme ils redoutent qu'elle devienne. A partir de travaux en sciences sociales (sociologie, anthropologie, histoire, sciences politiques) interrogeant les processus de radicalisation des activistes islamistes, indigénistes et nationalistes ainsi que les actions de "contre-radicalisation" des institutions et des intervenants sociaux, cet ouvrage décrit la réalité des radicalités identitaires et de leurs enjeux pour la cohésion sociale au sein des sociétés démocratiques.

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/05/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-343-20323-2
  • EAN
    9782343203232
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    402 pages
  • Poids
    0.635 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 23,8 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Manuel Boucher est professeur des universités en sociologie à l'Université de Perpignan Via Domitia. Ses travaux portent sur les désordres urbains et leur régulation ; les transformations de l'intervention sociale, l'ethnicisation et la racisation des relations sociales. Il a récemment publié La gauche et la race. Réflexions sur les marches de la dignité et les anti-mouvements décoloniaux (2018) et Banlieues, cités, ghettos, bidonvilles...
Réalités, mythes et significations codirigé avec Hervé Marchal (2019).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
37,00 €