Penser la violence des femmes

Note moyenne 
Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine,... Lire la suite
32,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine, soldates, policières, diablesses, révolutionnaires, harpies, émeutières, pétroleuses, viragos, guerrières, Amazones, boxeuses, génocidaires, maricides... Qu'y a-t-il de commun entre toutes ces figures ? Pour le comprendre, il importe d'exhumer, de dénaturaliser, d'historiciser et de politiser la violence des femmes.
Telle est l'ambition de cet ouvrage qui propose une approche pluridisciplinaire sur un sujet longtemps ignoré des sciences sociales. Cette somme inédite, réunissant des études historiques, anthropologiques, sociologiques, linguistiques et littéraires, révèle combien la violence des femmes est au coeur d'en-jeux d'ordre à la fois politique et épistémologique. Penser la violence des femmes, c'est en faire un véritable levier pour considérer autrement la différence des sexes, la violence et, par-delà, l'ordre social.

Sommaire

  • VIOLENCES POLITIQUES
    • Femmes en armes au XVIe siècle
    • Des émeutières passées sous silence? L'invisibilisation de la violence des femmes au prisme du genre (Paris, 1775)
    • De la violence des femmes pendant la période révolutionnaire : un paradoxe persistant
  • LE PRIVE ET LE POLITIQUE
    • Violence symbolique, violence fantasmée, l'exemple de la "scandaleuse" Violette Morris (1893-1944)
    • La violence pédophile au féminin : une figure sociale impensable
    • La violence dans les relations lesbiennes : recension des écrits
  • TRAITEMENT INSTITUIONNEL DE LA VIOLENCE DES FEMMES
    • La femme (criminelle) sous le regard du savant au XIXe siècle
    • "Bad girls", La violence des filles : généalogie d'une panique morale
    • Une femme peut-elle être jugée violente? Les représentations de genre et les conditions de leur subversion lors des procès en comparution immédiate

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/08/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7071-7296-9
  • EAN
    9782707172969
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    440 pages
  • Poids
    0.565 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,2 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Coline Cardi est sociologue, maîtresse de conférences à l'université Paris-VIII et chercheuse au CRESPPA-CSU. Elle travaille sur la déviance et le contrôle social des femmes. Geneviève Pruvost, médaille de bronze du CNRS, est sociologue, chargée de recherche au CESDIP. Elle est l'auteure de Profession : policier. Sexe :féminin (Editions de la Maison des sciences de l'homme, 2007).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés