Oeuvres Tome 2

La maître et Marguerite et autres romans - Suivis du Théâtre

Note moyenne 
Boulgakov travailla jusqu'à sa mort au Maître et Marguerite. Le roman parut dans la revue Moskva en 1966-1967, amputé d'un bon tiers, pour cause de... Lire la suite
82,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 juin et le 21 juin
En librairie

Résumé

Boulgakov travailla jusqu'à sa mort au Maître et Marguerite. Le roman parut dans la revue Moskva en 1966-1967, amputé d'un bon tiers, pour cause de censure. Il fut néanmoins le grand événement littéraire de la période du « Dégel ». Les Russes furent sidérés d'y découvrir une représentation à la fois délirante et plus vraie que nature de la réalité soviétique dans laquelle ils étaient encore plongés, et qu'ils avaient fini par ressentir comme plus ou moins « normale ».
Ils furent, aussi, incroyablement fiers de ce livre vite reconnu comme un chef-d'ouvre, et dont on propose ici une nouvelle traduction - la première depuis plus de trente ans. Les théâtres, les comédies, les coulisses et les plateaux sont présents dans Le Maître et Marguerite comme dans les deux autres romans retraduits pour cette édition : La Vie de M. de Molière et Mémoires d'un défunt (Roman théâtral).
Boulgakov était un passionné de théâtre. En partie inédites en français, ses ouvres dramatiques - drames, comédies satiriques ou d'anticipation, pièces sur Molière ou sur Pouchkine -, viennent logiquement compléter ce volume. Sans oublier Batoum, pièce de commande sur la jeunesse de Staline, finalement non agréée par la maître du Kremlin. Une fois de plus, Boulgakov avait écrit « pour son tiroir » ; le Choix de correspondance qui clôt le volume révèle les conditions dramatiques dans lesquelles il composa l'une des plus grandes ouvres de notre temps.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

L'éditeur en parle

Romancier et dramaturge russe, Boulgakov (1891-1940) fut successivement médecin et journaliste. Son oeuvre narrative et théâtrale, où il dénonça le despotisme de l'Etat et les aberrations de la bureaucratie, connut un grand succès de son vivant.

À propos de l'auteur

Biographie de Mikhaïl Boulgakov

Médecin de l'armée blanche pendant la Guerre civile, Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) fut condamné à écrire pour son tiroir. Isolé, muselé, invectivé (traité de «bourgeois» pour avoir pris la défense de Pouchkine...), il travailla à se construire posthume. Les conditions étaient réunies pour que naisse un mythe : peu à peu (vingt-six ans après sa mort dans le cas du Maître et Marguerite !) sortirent de l'ombre des ouvrages - récits, romans, théâtre - dont la somme constitue un acte de foi dans les plus hautes valeurs humaines.
Son ouvre est un chant né du silence.

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Derniers produits consultés

82,00 €