"Morts d'inanition" - Famine et exclusions en France sous l'Occupation

Note moyenne 
Isabelle von Bueltzingsloewen et Ludivine Bonnet - "Morts d'inanition" - Famine et exclusions en France sous l'Occupation.
Pour la plupart des Français qui l'ont vécue, la période de l'Occupation évoque en premier lieu l'immense difficulté à vivre au quotidien. La pénurie... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 juin et le 7 juin
En librairie

Résumé

Pour la plupart des Français qui l'ont vécue, la période de l'Occupation évoque en premier lieu l'immense difficulté à vivre au quotidien. La pénurie des produits de première nécessité, soumis à un rationnement de plus en plus sévère, oblige nombre d'entre eux à élaborer de véritables stratégies de survie. La faim, dont le spectre avait cessé de hanter les imaginaires, redevient une expérience largement partagée et structure bien des existences recentrées sur la satisfaction au jour le jour des besoins vitaux. Or si les historiens admettent que les difficultés de ravitaillement et les " privations " ont joué un grand rôle dans la montée des oppositions au régime de Vichy, ils ne se sont guère intéressés aux victimes de la " famine lente ". Difficiles à dénombrer, celles-ci ne sont pas prises en compte dans les statistiques des victimes du conflit. C'est à cette lacune que remédie cet ouvrage qui tente d'identifier tous ceux qui, dans la France occupée, sont morts de faim, de froid mais aussi de pathologies afférentes à la dénutrition (tuberculose en particulier). Parce que, trop isolés ou trop fragiles, ils n'avaient pas les moyens financiers, physiques et/ou psychiques de remporter cette épuisante " course aux calories " à laquelle il fallait se livrer pour survivre. Les auteurs se penchent sur le sort des " pensionnaires " de collectivités, hospitalières (hospices de vieillards, hôpitaux généraux, sanatoriums) et non-hospitalières (prisons, camps d'internement), en mettant l'accent sur celui des aliénés internés dans les hôpitaux psychiatriques qui ont payé le plus lourd tribut à la sous-alimentation. Ils analysent également le devenir des groupes socialement et biologiquement les plus vulnérables de la population des grandes villes et les ripostes, sélectives, mises en œuvre par les autorités pour atténuer les effets des restrictions sur la santé publique.

Sommaire

  • UNE POPULATION DUREMENT FRAPPEE : LES " ALIENES " INTERNES DANS LES HOPITAUX PSYCHIATRIQUES
    • Introduction
    • Morts sans ordonnance ; Les aliénés et la faim à l'hôpital psychiatrique départemental du Rhône
    • Un établissement épargné par la famine ? L'asile privé Saint-Jean de Dieu de Lyon
    • Un établissement en milieu rural : l'hôpital psychiatrique départemental de l'Isère
    • Un établissement du dispositif de la Seine : l'hôpital psychiatrique de Maison-Blanche
    • Un réseau en action : les asiles privés de la congrégation Sainte-Marie de l'Assomption
  • DES COLLECTIVITES HOSPITALIERES INEGALEMENT TOUCHEES
    • Introduction
    • Les Hospices civils de Lyon face à la pénurie alimentaire
    • Le sort des vieillards des hospices : aperçu d'une hécatombe
    • Une population privilégiée ? : les tuberculeux en sanatorium
  • LA SOUS-ALIMENTATION DANS LES PRISONS ET LES CAMPS D'INTERNEMENT
    • Introduction
    • Le sort aggravé des détenus des prisons
    • Morbidité et mortalité dans la France des camps
    • La visite du camp : missions sanitaires du CICR auprès des prisonniers de guerre français détenus en Allemagne
  • DES MORTS DE FAIM AUSSI DANS LES CATEGORIES " FRAGILES " DE LA POPULATION URBAINE
    • Introduction
    • Les conséquences sanitaires de la pénurie alimentaire dans un grande agglomération
    • Lutter contre la faim : le rôle du Secours national
    • La vulnérabilité des enfants : les crises de mortalité de 1940 et 1945
    • l'aide suisse à l'enfance française en danger

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/12/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7535-0136-X
  • EAN
    9782753501362
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    305 pages
  • Poids
    0.485 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Isabelle von Bueltzingsloewen est maître de conférence en histoire contemporaine à l'université Lyon 2 et membre du LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhônes-Alpes).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,00 €