Migrations et diasporas turques - Circulation migratoire et continuitén territoriale (1957-2004)

Note moyenne 
A l'heure où la Turquie et l'Union Européenne entament les négociations d'adhésion, après quatre décennies de relations parfois houleuses, l'existence... Lire la suite
33,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

A l'heure où la Turquie et l'Union Européenne entament les négociations d'adhésion, après quatre décennies de relations parfois houleuses, l'existence d'une population européenne d'origine turque nombreuse, de trois à quatre millions de ressortissants turcs ou d'Européens originaires de Turquie, a permis l'émergence de relations denses et quotidiennes entre les deux espaces géographiques. Il n'est pas ici directement question de l'intégration des immigrés, mais de l'ensemble des relations physiques (les personnes), économiques, sociales, culturelles, véhiculées par des systèmes de transport et de communications.
Cet ensemble de relations discrètes, mais incomparablement efficace, est dit ici circulation migratoire. La question posée est celle de l'émergence d'un nouveau type de diaspora, comme le pensent certains chercheurs, ou de celle d'un autre rapport à l'espace, construit autour de réseaux variés. Ce rapport pourrait être celui de la société nomade face à la société sédentaire, mais dans un contexte socio-économique fort différent de celui où ces termes ont été forgés.
De toutes les manières, la circulation migratoire turque, composée de familles, de personnes isolées de touts statuts migratoires possibles, de transporteurs et de commerçants, de diplomates et de journalistes, de flux touristiques, financiers, culturels et matériels- les norias de semi-remorques observées sur les autoroutes allemandes, les avions sous pavillon turc dans touts les aéroports européens...-, intègre l'espace turc à l'espace européen bien plus sûrement qu'un traité d'adhésion.

Sommaire

    • Diaspora ouvrière et Circulation migratoire
    • Les sources turques de l'étude de la migration internationale (1961-2004)
    • Réseaux turcs en Europe
    • Les Transports en Turquie : Modernisation, désenclavement et intégration internationale
    • Echanges, transports et communications : Circulation et champ migratoire turcs
    • Cadre institutionnel et organisationnel de la circulation migratoire
    • Poste, Télécommunications et émigration

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Stéphane De Tapia

Stéphane de Tapia, docteur ès géographie, a fait ses études à Strasbourg (Universités Louis Pasteur et Marc Bloch). Chargé de recherche au CNRS, il a travaillé à Poitiers (MIGRINTER), puis Strasbourg où il continue ses recherches sur le fonctionnement du champ migratoire turc et, plus généralement, les phénomènes de migration et de mobilité dans le monde turcophone (Laboratoire : Cultures & Sociétés en Europe) et enseigne au Département d'Etudes Turques.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Migrations et diasporas turques - Circulation migratoire et continuitén territoriale (1957-2004) est également présent dans les rayons