Note moyenne 
Eric Hobsbawm - Les bandits.
Ces marginaux dans une étude des structures économiques et sociales qui conditionnent leur apparition, en faisant notamment le lien entre les "épidémies... Lire la suite
17,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

Ces marginaux dans une étude des structures économiques et sociales qui conditionnent leur apparition, en faisant notamment le lien entre les "épidémies de banditisme" et d'intenses phases de crise économique. Dans cette histoire de la violence sociale, les personnages de bandits émergent comme les visages masqués de communautés paysannes réagissant à la destruction de leur mode de vie. Des ombres peuplant une zone incertaine où rodent à la fois la criminalité organisée et la mobilisation politique. Si Hobsbawm a voulu écrire l'histoire des bandits, c'est parce qu'il y décèle l'une des généalogies primitives des mouvements sociaux. La question du bandit demeure, toujours actuelle: comment, pour des révoltés, passer de la délinquance à la politique?

Sommaire

    • Les bandits, l'Etat et le pouvoir
    • Qu'est-ce que le banditisme social?
    • Qui devient bandit?
    • Le brigand au grand cœur
    • Les vengeurs
    • Les haïdoucs
    • Aspects économiques et politiques du banditisme
    • Les bandits et la révolution
    • Les expropriateurs
    • Le bandit comme symbole

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/09/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35522-013-5
  • EAN
    9782355220135
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    216 pages
  • Poids
    0.275 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
17,00 €