Le voleur de poèmes - 250 poèmes dérobés au chinois - Grand Format

Note moyenne 
Claude Roy - Le voleur de poèmes - 250 poèmes dérobés au chinois.
"Les poèmes que j'ai signés seul, je doute pourtant d'en être propriétaire. Je me soupçonne toujours de n'en être que l'interprète, d'avoir mis... Lire la suite
24,80 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

"Les poèmes que j'ai signés seul, je doute pourtant d'en être propriétaire. Je me soupçonne toujours de n'en être que l'interprète, d'avoir mis au clair à voix haute le texte signé d'un auteur inconnu qui chuchotait à mon oreille. Mais je ne doute pas, depuis quarante ans, de dérober des poèmes quand je m'amuse, avec l'aide de mes amis chinois ou sinologues, à "inventer" des poèmes qui, de l'autre côté de la Grande Muraille des langues et des siècles, ont un double, un frère, un reflet.
Des poème dont parfois, si j'ai réussi mon larcin, les dieux bilingues de la littérature disent, peut-être, en hochant la tête : "Est-ce un poème chinois français ? Est-ce un poème français chinois ? En tous les cas, Claude Roy est un voleur de poèmes !"" Claude Roy.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/01/1991
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7152-1614-9
  • EAN
    9782715216143
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    448 pages
  • Poids
    0.405 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 20,5 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Claude Roy

Claude Roy est né en 1915 à Paris. Poète, essayiste, romancier, critique, journaliste et traducteur de poésie chinoise, il fut aussi un grand voyageur toujours attentif aux drames du monde et à ses espoirs. La guerre, la Résistance, les Etats-Unis, la Chine, le tiers-monde, l'U.R.S.S. tiennent une place importante dans son ouvre. Il a collaboré au "Nouvel Observateur" et a été membre du Comité de lecture des Editions Gallimard.
Il a reçu le premier Goncourt/Poésie en 1985 et le prix Guillaume-Apollinaire en 1995 pour l'ensemble de son ouvre. Il est décédé le 13 décembre 1997. Un de "ceux qui touchent à tout parce que tout les touche, mais qui savent aussi que tout se touche, se tient". Ainsi se définissait Claude Roy. "Il faudrait parvenir à ne pas écrire "des livres d'enfants" ou des livres "de grandes personnes". Il faudrait arriver seulement, de quatre à cent quatre ans, à écrire pour être un délivre-enfants" (Claude Roy).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés