Le Troisième Reich dans l'historiographie allemande - Lieux de pouvoir, rivalités de pouvoirs

Note moyenne 
Le Troisième Reich intéresse encore et toujours les Français, mais les travaux des historiens allemands, rarement traduits, sont très peu connus.... Lire la suite
32,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 7 novembre et le 18 novembre
En librairie

Résumé

Le Troisième Reich intéresse encore et toujours les Français, mais les travaux des historiens allemands, rarement traduits, sont très peu connus. Leur production, nuancée et majoritairement sans complaisance, apporte pourtant beaucoup à la connaissance des dictatures - et, a contrario, aux menaces que les extrêmes font peser sur la démocratie. Les " lieux de pouvoir " dont se préoccupe le présent ouvrage ne portent pas sur les rivalités entre les figures de proue du nazisme, déjà bien connues, mais entre institutions.
Apparaissent ainsi des escalades de zèle - notamment entre ministères et instances du NSDAP - c'est à qui servira le mieux le Führer. Mais, si ces rivalités servaient assez largement les intérêts d'Hitler, il arrivait qu'elles fussent grandement contre-productives, comme le montre celle qui mit en concurrence la marine, l'aviation et l'armée de terre au moment de la campagne de Russie. Les dysfonctionnements qui sont ici révélés entament sérieusement l'image d'un Reich monolithique et remarquablement organisé.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/10/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0581-9
  • EAN
    9782757405819
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    400 pages
  • Poids
    0.652 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Confrontée à un passé bien lourd, d'abord privée de sources, l'historiographie allemande s'est libérée peu à peu de la perception qu'avaient eue les contemporains des réalités du Troisième Reich. Comme toute gestion mémorielle des crises graves ...

À propos des auteurs

Jean-Paul Cahn, professeur émérite de civilisation allemande à l'université de Paris-Sorbonne. (collab. Klaus-Jürgen Müller) : La République fédérale d'Allemagne et la Guerre d'Algérie (1954 - 1962), Paris 2003. Stefan Martens, directeur adjoint de l'Institut Historique Allemand de Paris. (collab. Volker Knopf ) Görings Reich. Selbstinszenierungen in Carinhall, Berlin 2012. Bernd Wegner, professeur d'histoire contemporaine à l'université Helmut Schmidt de Hambourg.
Hitlers Politische Soldaten: die Waffen-SS 1933-1945. Paderborn 2010 (9e édition)

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
32,00 €