Le savant dans les lettres

Note moyenne 
Valérie Cangemi et Alain Corbellari - Le savant dans les lettres.
Les érudits ne sont pas seulement ceux qui "font avancer la science"en laissant à d'autres le soin de populariser les "arides" matières sur lesquelles... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 septembre et le 25 septembre
En librairie

Résumé

Les érudits ne sont pas seulement ceux qui "font avancer la science"en laissant à d'autres le soin de populariser les "arides" matières sur lesquelles ils travaillent. Ils ont été, et ils sont encore, dans bien des cas, les artisans de la réémergence de larges pans de la culture mondiale dans l'imaginaire du grand public. N'en déplaise à certains, l'érudition n'est pas toujours l'ennemie du plaisir esthétique et, dans le cas du Moyen Age, en particulier, le rôle joué par nombre d'universitaires et d'érudits dans la réapparition de la civilisation et de la littérature médiévales à l'horizon de notre quotidien est considérable.
Les communications réunies ici, issues d'un colloque de l'Association "Modernités médiévales" qui s'est tenu à Lausanne du 21 au 23 octobre 2010 évoquent un très large spectre de pratiques : écrivains frottés d'érudition, savants tentés par la littérature ou simplement poussés par un goût vif et empathique de la vulgarisation, érudits désireux de construire des passerelles entre le passé et le présent.
Toutes ces évocations sont encadrées par les témoignages directs de deux grands érudits (Michel Zink et Paul Verhuyck) qui n'ont pas jugé indigne d'écrire eux-mêmes des romans.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/03/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-2948-9
  • EAN
    9782753529489
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    280 pages
  • Poids
    0.39 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 21,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Valérie Cangemi enseigne la littérature française médiévale à l'université de Lausanne. Ses recherches portent sur La littérature arthurienne médiévale dans les corpus français et anglais, et plus particulièrement sur le personnage de la fée Morgane et de ses rapports avec l'éthique chevaleresque du monde arthurien. Alain Corbellari est professeur de littérature française médiévale aux universités de Lausanne et de Neuchâtel.
Auteur de Joseph Bédier écrivain et philologue (1997), de La Révolte des clercs (2005), de Guillaume d'Orange ou la naissance du héros médiéval (2011), il a travaillé sur la littérature médiévale, sa réception dans la modernité (en particulier dans la bande dessinée), l'histoire des études médiévales, Ernest Renan, Charles Albert Cingria et Romain Rolland. Ursula Bähler est professeur de littérature française à l'université de Zurich.
Ses recherches portent sur l'histoire de la philologie, notamment dans son rapport avec la société (philologie et nation, éthique de la philologie), ainsi que sur la littérature française du Moyen Age au XXIe siècle dans une perspective de sémiotique discursive. Et est l'auteur notamment de Gaston Paris et la philologie romane, Genève, Droz, 2004.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €