Le mouvement ouvrier écossais 1900-1931. Travail, culture, politique

Note moyenne 
Du tournant du XXe siècle à 1932, lorsque, sous l'impulsion de James Maxton, le parti travailliste indépendant se désaffilia d'un parti travailliste... Lire la suite
22,87 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 mai et le 27 mai
En librairie

Résumé

Du tournant du XXe siècle à 1932, lorsque, sous l'impulsion de James Maxton, le parti travailliste indépendant se désaffilia d'un parti travailliste jugé trop timoré, le mouvement ouvrier écossais servit de laboratoire d'idées à la gauche britannique, auquel il fournit ses personnalités les plus marquantes, travaillistes (Keir Hardie puis Ramsay MacDonald), travaillistes indépendants de l'ILP (Maxton, John Wheatley), communistes orthodoxes (Tom Bell, Willie Gallacher) ou rebelles (John Maclean). Outre qu'elle présentait une structure de l'emploi qui faisait la part belle à l'aristocratie ouvrière des mines, des chantiers navals et de la construction mécanique, l'Ecosse bénéficiait d'un système d'enseignement plus démocratique que l'anglais, et les débats idéologiques s'y nourrissaient de l'apport d'une catégorie quasi inconnue en Angleterre : les intellectuels diplômés d'origine ouvrière. C'est à Glasgow que se déroulèrent les luttes les plus originales de la période (grève des loyers de 1915, largement conduite par des femmes, et, en 1919, grève pour la semaine de quarante heures), que furent fondées les premières écoles socialistes du dimanche et que les collèges ouvriers connurent leur plus solide implantation. La contre-culture prolétarienne qui se développa en Ecosse est au cœur de ce livre, qui se penche, en outre, sur le déclin démographique et économique du pays, sur les conditions de vie et de travail de la classe ouvrière, sur les débats - notamment la question nationale - et les luttes qu'elle mena.

Sommaire

  • LA CONDITION OUVRIERE
    • Un pays sur le déclin
    • Le travail
    • La qualification professionnelle, facteur d'hétérogénéité
  • CULTURE ET CONTRE-CULTURE OUVRIERES
    • L'école
    • La lecture
    • Les loisirs
    • La famille
    • La religion
    • Loisirs et militantisme
    • Les écoles du dimanche socialistes
    • Les collèges ouvriers
    • Les mentalités
  • LE MOUVEMENT OUVRIER
    • Le parti travailliste indépendant
    • ILP et LP : de l'association à la rupture
    • La tradition révolutionnaire
    • Le parti communiste
    • Les syndicats
    • Le mouvement coopératif
  • LES LUTTES OUVRIERES
    • De l'égoïsme de caste à la conscience de classe
    • 1919 : la révolution manquée ?
    • Du vendredi noir au vendredi rouge
    • La fausse trêve
    • La grève générale de mai 1926
    • De la révolte à la résignation

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/1997
  • Editeur
  • ISBN
    2-86820-677-8
  • EAN
    9782868206770
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    464 pages
  • Poids
    0.84 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 24,0 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,87 €