Le Jour où Beaumont fit connaissance avec sa douleur - Grand Format

Note moyenne 
Jean-Marie-Gustave Le Clézio - Le Jour où Beaumont fit connaissance avec sa douleur.
"La première fois que Beaumont dut faire connaissance avec sa douleur, ce fut au lit, vers quelque chose comme trois heures vingt-cinq du matin. Il se... Lire la suite
7,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

"La première fois que Beaumont dut faire connaissance avec sa douleur, ce fut au lit, vers quelque chose comme trois heures vingt-cinq du matin. Il se retourna sur le matelas, péniblement, et sentit la résistance des couvertures et des draps qui participaient à son mouvement de rotation, mais d'une façon incongrue, en s'y opposant. Comme si une main invisible avait tordu les tissus autour de son torse et de ses hanches immobiles".

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/1985
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7152-1370-0
  • EAN
    9782715213708
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    128 pages
  • Poids
    0.105 Kg
  • Dimensions
    1,2 cm × 1,9 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Nouvelle édition en 1985

À propos de l'auteur

Jean-Marie-Gustave Le Clézio

Biographie de Jean-Marie-Gustave Le Clézio

J. M. G. Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d'une famille de Bretagne émigrée à l'île Maurice au XVIIe siècle. Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres. Malgré de nombreux voyages, J. M. G. Le Clézio n'a jamais cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant ""Le Procès-verbal", son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot.
Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son ouvre compte une cinquantaine d'ouvrages. En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman "Désert". En 2008, l'Académie suédoise a attribué à J. M. G. Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant "l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante".

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le Jour où Beaumont fit connaissance avec sa douleur est également présent dans les rayons