La voiture qui en savait trop - L'intelligence artificielle a-t-elle une morale ? - Grand Format

Note moyenne 
Sur la route, si vous n'aviez pas le choix, préféreriez-vous sauver un homme ou une femme ? Un sans-abri ou un cadre supérieur ? Deux jeunes filles... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 4 novembre et le 12 novembre
En librairie

Résumé

Sur la route, si vous n'aviez pas le choix, préféreriez-vous sauver un homme ou une femme ? Un sans-abri ou un cadre supérieur ? Deux jeunes filles ou deux mamies ? Accepteriez-vous de vous sacrifier avec vos passagers pour éviter d'écraser des enfants ? Les voitures sans conducteur rouleront bientôt dans nos villes. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, une machine décidera seule qui sauver, sans que l'humain ait le temps de vérifier sa décision.
L'algorithme choisira en fonction des critères moraux que nous lui aurons inculqués. Mais sommes-nous sûrs de notre propre morale ? Comme le montrent les études scientifiques, la valeur que nous accordons psychologiquement à telle ou telle vie diffère en fonction du sexe, de l'âge, de la condition sociale, de l'état de santé de la personne considérée. Nous sommes aussi conditionnés par notre culture.
Il n'existe pas de morale universelle. Nous ignorons quelle sera celle des machines. Qui, de nous ou de la machine, prendra les commandes ?

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Sur la route, si vous n'aviez pas le choix, préféreriez-vous épargner un homme ou une femme ? Un sportif ou un obèse ? Un sans-abri ou un cadre supérieur ? Deux jeunes filles ou deux mamies ? Accepteriez-vous de vous sacrifier avec vos passagers pour éviter d'écraser des enfants ? ... Les voitures sans conducteur rouleront bientôt dans nos villes. Pour la première fois dans l'histoire de l'Humanité, une machine décidera seule qui sauver, sans que l'humain ait le temps de vérifier sa décision.
Bien sûr, l'algorithme choisira en fonction des critères moraux que nous lui aurons inculqués. Mais sommes-nous sûrs de notre propre éthique ? Comme le montrent les études scientifiques, il n'existe pas de morale universelle, la valeur sociale accordée à telle ou telle vie diffère en fonction du sexe, de l'âge, de la condition sociale, de l'état de santé, du pays où l'on se trouve. Les algorithmes auront-ils une éthique différente selon les cultures ? Aux Etats-Unis des voitures sans conducteurs roulent depuis avril 2018.
En France les tests ont commencé.

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-François Bonnefon

Jean-François Bonnefon est docteur en psychologie cognitive et directeur de recherche à la Toulouse School of Economics, médaille de bronze du CNRS, et l'un des spécialistes mondiaux des dilemmes moraux posés par l'intelligence artificielle.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €