L'entre-deux électoral - Une autre histoire de la représentation politique en France (XIXe-XXe siècle)

Note moyenne 
Adeline Beaurepaire-Hernandez et Jérémy Guedj - L'entre-deux électoral - Une autre histoire de la représentation politique en France (XIXe-XXe siècle).
La démocratie représentative ne s'anime-t-elle qu'en période électorale ? De Siéyès, qui aux lendemains de la Révolution déclarait que seul le... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 10 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

La démocratie représentative ne s'anime-t-elle qu'en période électorale ? De Siéyès, qui aux lendemains de la Révolution déclarait que seul le système représentatif permettait la pleine jouissance de la liberté, à la crise de représentation qui frappe aujourd'hui les sociétés contemporaines, fruit d'un «divorce» consommé, selon l'expression consacrée, entre le peuple et ses élites, entre représentant et représenté, le système représentatif, qui poursuit la mission d'incarner la souveraineté populaire, a vu son image s'écorner et s'attire des critiques de plus en plus nourries et variées.
Cet ouvrage collectif s'interroge ainsi sur les conditions du maintien et des modalités de la fonction représentative endossée par les élus du peuple hors de toute manifestation institutionnalisée et entre les moments d'appel au suffrage, lors de ce que l'on appellera un «entre-deux» électoral à la durée variable.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/05/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-4005-7
  • EAN
    9782753540057
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    166 pages
  • Poids
    0.273 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Adeline Beaurepaire-Hernandez est doctorante au Centre d'histoire du XIXe siècle à l'université Paris-Sorbonne, et Ingénieur d'études dans le cadre de l'ANR Identités et Culture des Elites Méditerranéennes. Elle travaille sur la définition de la notabilité sous le Premier Empire en France et en Italie, dans les départements méditerranéens. Jérémy Guedj est doctorant au Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine et chargé de cours à l'université de Nice Sophia Antipolis.
Ses travaux portent sur l'histoire des minorités dans la France contemporaine.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €