L'archipel de l'ingénierie de la formation - Transformations, recompositions

Note moyenne 
Loïc Brémaud et Catherine Guillaumin - L'archipel de l'ingénierie de la formation - Transformations, recompositions.
Que s'est-il passé depuis vingt ans sur ce que l'on a pu considérer longtemps comme le " continent de l'ingénierie de la formation ", disposant un... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 22 novembre
En librairie

Résumé

Que s'est-il passé depuis vingt ans sur ce que l'on a pu considérer longtemps comme le " continent de l'ingénierie de la formation ", disposant un temps de sa cohérence propre, de définitions en voie de stabilisation, d'un corpus théorique évolutif, d'auteurs de référence, d'activités codifiées, de formations universitaires formant aux fonctions de ce champ d'activité reconnu? Plusieurs auteurs dès la fin des années 90, notamment lors du colloque de Dijon en 1997, constatent son éclatement. Sur quoi reposerait cette position, quels seraient alors les facteurs enclenchant des forces centrifuges, quel processus socio historique mènerait à cet apparent éclatement du champ de l'ingénierie de la formation ? Nous dirigeons-nous au contraire vers de nouvelles recompositions, un nouvel ensemble plus complexe, non plus continent, mais archipel, c'est-à-dire monde composé de plusieurs entités, formant configuration (Elias, 1981), faisant système? Pour tenter de répondre à toutes ces questions, des sociologues, juristes, historiens, politistes, chercheurs en sciences de l'éducation, spécialistes et institutionnels de la formation professionnelle se sont rencontrés lors du colloque " l'archipel de l'ingénierie de la formation " des 22 et 23 janvier 2009 à l'université Rennes 2. Deux phénomènes majeurs ont accéléré la transformation de ce champ ces dix dernières années: la montée en puissance de la régionalisation de la formation professionnelle et l'institutionnalisation récente du couple " individualisation/certification ". La géographie de cet " archipel " se redessinerait sur trois niveaux, un niveau macro, " l'ingénierie des politiques territoriales et sectorielles de formation ", un niveau méso ou " ingénierie des systèmes de formation en entreprise ", et un niveau micro ou " ingénierie des dispositifs de gestion des parcours de professionnalisation ". À chaque niveau ou " île ", ses " îlots ", c'est-à-dire ses ingénieries de formation spécifiques. Cet ouvrage se propose donc d'offrir une relecture du monde de l'ingénierie de la formation, à travers une pensée en archipel que Deleuze (1989) décrit comme l'affirmation d'un " monde en processus aux bords déchiquetés ".

Sommaire

  • QUELLE EVOLUTION DE L'INGENIERIE DE LA FORMATION DEPUIS VINGT ANS
    • Un archipel confronté à de nouveaux jeux institutionnels
    • Ingénierie de formation et certification: un phénomène en expansion?
    • L'ingénieur formation: une catégorie en recherche d'identification?
  • QUELLES NOUVELLES PRATIQUES D'INGENIERIE?
    • Regards sur les pratiques d'ingénierie à l'afpa et à la Poste
    • Quelles ingénieries pour la formation des enseignants?
  • LA FORMATION EN INGENIERIE DE FORMATION : QUELLES NOUVELLES VOIES, QUELS MODELES EMERGENTS?
    • Vers quelles articulations ingénierie pédagogique/ingénierie de formation?
    • Placer le retour sur expérience et la réflexivité au coeur des pratiques de l'ingénieur formation
    • Quelles formations universitaires à l'ingénierie de la formation?

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/06/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-1078-4
  • EAN
    9782753510784
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    364 pages
  • Poids
    0.57 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Loïc Brémaud est maître de conférences au département Sciences de l'éducation, filière formation des adultes de l'université Rennes 2. Il est responsable du master SIFA, stratégie et ingénierie en formation d'adultes et membre du CREAD (centre de recherche sur l'éducation, les apprentissages et la didactique, EA 3875). Catherine Guillaumin est maître de conférences au département des Sciences de l'éducation et de la formation de l'université François-Rabelais de Tours. Elle assure également la responsabilité du master SIFA au sein de cette université et est membre de DYNADIV (dynamiques et enjeux de la diversité, EA 4246).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

L'archipel de l'ingénierie de la formation - Transformations, recompositions est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €