L'accouchement est politique - Fécondité, femmes en travail et institutions

Note moyenne 
Laëtitia Négrié et Béatrice Cascales - L'accouchement est politique - Fécondité, femmes en travail et institutions.
Les luttes pour l’accès à la contraception et à l’IVG donnent l’illusion aux femmes qu’elles contrôlent entièrement leur fécondité. En... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 9 à 14 jours
Livré chez vous entre le 6 novembre et le 9 novembre
En librairie

Résumé

Les luttes pour l’accès à la contraception et à l’IVG donnent l’illusion aux femmes qu’elles contrôlent entièrement leur fécondité. En réalité, la maîtrise de la fécondité se limite encore à la décision de poursuivre ou d’interrompre une grossesse, tandis que le droit à disposer de son corps dans le cadre de la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement ne s’exerce pas si librement. Alors que 800 000 femmes par an sont concernées par la grossesse et l’accouchement, comment expliquer que les luttes pour l’autonomie des femmes enceintes et accouchantes restent confidentielles ? Il est temps de déconstruire cet impensé du féminisme.
Pour le comprendre, deux choses sont nécessaires : d’une part un état des lieux de la restriction considérable de l’autonomie sexuelle et reproductive des femmes, et d’autre part, une analyse historique qui montre de quelle manière l’accouchement a été progressivement désexualisé et mis sous contrôle, alors que le féminisme des droits à la contraception et à l’avortement, en s’institutionnalisant, s’est détourné de la sexualité dans sa dimension positive et performative.
Ainsi, une analyse féministe des violences obstétricales devient possible, et permet d’affirmer que l’accouchement est un événement de la vie sexuelle, potentiellement vecteur d’empowerment, et que les futures mères sont aussi des sujets du féminisme.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Laëtitia Négrié, doula (accompagnante à la naissance) depuis bientôt 10 ans, conseillère conjugale et formatrice, milite pour le droit à disposer de son corps pendant la grossesse et l’accouchement. Elle souhaite abolir les frontières qui séparent les mouvements féministes de ceux pour la naissance respectée, et même le clivage entre féminisme et maternité ! Elle s’est alliée à Béatrice Cascales pour penser ces questions et les inscrire au sein des luttes féministes contemporaines.
Béatrice Cascales, qui se définit comme «une personne en situation de féminité», a travaillé pendant 15 ans au Planning Familial. Lorsqu’elle rencontre Laëtitia Négrié, elle découvre que la question de l’autonomie sexuelle et reproductive des femmes autour de la grossesse et de l’accouchement est un impensé du féminisme ; elle décide alors de l’accompagner dans sa lutte contre les violences obstétricales.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €