Forêts et société au Canada - Ressources durables ou horreur boréale ?

Note moyenne 
Après avoir considéré les forêts comme une source de matière première quasi inépuisable pendant des décennies, le Canada s'est lancé dans une... Lire la suite
21,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 7 octobre
En librairie

Résumé

Après avoir considéré les forêts comme une source de matière première quasi inépuisable pendant des décennies, le Canada s'est lancé dans une approche durable au début des années 1990. Ce changement de cap a de quoi surprendre. Voilà que soudainement un des pays phares d'une vision très industrielle des forêts, s'érige en bon élève voire en pionnier d'une politique forestière qui s'inscrit en total contrepoint de ce qui s'y est fait jusqu'alors. Une optique durable qui supplanterait l'horreur boréale en quelque sorte. Rallions-nous à l'évidence. Une telle réorientation ne va pas sans mal tant les intérêts économiques en jeu sont présents. En dépit de cette réalité très prégnante, les autorités fédérales se sont engagées dans toute une série de mesures pour promouvoir le développement durable. En cherchant à comprendre comment cela est possible, nous en arrivons à mettre en évidence le rôle d'un socio système très dense et complexe qui s'est profondément renouvelé depuis plus d'une trentaine d'années. Se déployant du local au global, ces groupes d'acteurs forgent un véritable construit social autour des forêts sans lequel le développement durable serait vraisemblablement impossible. Autrement dit cette nouvelle politique forestière telle qu'elle existe au Canada est d'abord et avant tout reflet de ce que le socio système en fait.

Sommaire

  • DU PRODUCTIVISME AUX FORETS DURABLES ; UNE HORREUR BOREALE ?
    • Les forêts durables : un changement de cap impossible ?
    • Les forêts matière première ou l'emprise du productivisme
  • UNE SOCIETE CONTRE LA NATURE ?
    • A la conquête de la wilderness
    • Un développement longtemps conçu à partir des ressources naturelles
    • Une vision négative de la nature sauvage
  • FORETS ET CONSTRUIT SOCIAL OU LA CONTROVERSE DE LA CHOUETTE TACHETEE
    • La controverse de la chouette tachetée
    • Des forêts durables indissociables d'un construit social complexe
    • Une autre relation à l'environnement et aux ressources ?
  • DU CONSTRUIT SOCIAL AUX TRANSPOSITIONS SPATIALES
    • Une géographie imprégnée de productivisme
    • Trois Canada et un univers provincial dual
    • Une réappropriation territoriale et culturelle par les autochtones ? L'exemple des Lil'wat dans la région de Mount Currie en Colombie-Britannique

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Après avoir considéré les forêts comme une source de matière première quasi inépuisable pendant des décennies, le Canada s'est lancé dans une approche durable au début des années 1990. Ce changement de cap a de quoi surprendre. Voilà que...

À propos de l'auteur

Biographie d'Eric Glon

Eric Glon est agrégé et Professeur de géographie à l'Université des Sciences et Technologies de Lille. Il travaille sur le thème des ressources marchandes et non marchandes dans le développement des territoires, avec une attention particulière pour les forêts. Une partie des ses recherches porte également sur les relations entre la nature et les sociétés.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €