Croire en l'histoire

Note moyenne 
Le XIXe siècle fut la grande époque de l'Histoire. On y croyait avec une force et une foi sans faille, on s'est mis à la pratiquer méthodiquement... Lire la suite
21,00 € Neuf
  • Poche
  • Ebook
  • Grand format
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 7 décembre et le 10 décembre
En librairie

Résumé

Le XIXe siècle fut la grande époque de l'Histoire. On y croyait avec une force et une foi sans faille, on s'est mis à la pratiquer méthodiquement avec pour ambition de la hisser au rang de science, le roman s'en est emparé… Véritable théologie des temps modernes, trait d'union entre passé, présent et futur, elle organisait le monde et lui donnait un sens. Qu'en est-il aujourd'hui, où « faire de l'histoire » se signifie plus, comme chez Chateaubriand, jouer un rôle politique, être moteur des événements, mais simplement être historien, avoir fait des études et obtenu des diplômes justifiant ce titre ? Peut-on encore croire en l'Histoire ? Y croire implique-t-il de croire qu'elle a un sens ? Qui fait l'Histoire et qu'est-ce que qu'écrire l'Histoire ? Le concept moderne est-il définitivement dépassé ? Poursuivant une réflexion entamée dans ses précédents ouvrages, notamment dans Évidence de l'histoire, dialoguant avec les artistes (trois commentaires d'image ponctuent le livre), les écrivains (de Balzac à McCarthy), les historiens (Spengler, Toynbee), François Hartog montre comment l'évolution du concept d'histoire est significatif du basculement progressif de notre rapport au temps : on assiste à une fermeture du futur et à l'essor d'un présent omniprésent, mais aussi à une montée de la « mémoire » (lois mémorielles, devoir de mémoire, droit à la mémoire…).
L'avenir disparaît de nos horizons, devient imprévisible, « infigurable » ; ce n'est plus l'Histoire qui juge : elle est jugée. Grand objet de croyance de l'époque moderne (avec ses dévots, ses martyrs, ses hérétiques et ses traîtres), l'Histoire semble bien être entrée dans l'ère de doute. Quelle peut dès lors être encore la mission de l'historien ?

Sommaire

  • LA MONTEE DES DOUTES
    • Du contemporain au présent
    • Mots et acteurs du présent
    • Les politiques mémorielles
  • UNE INQUIETANTE ETRANGETE
    • Récit, rhétorique, histoire
    • La Poétique et l'inquiétante étrangeté de l'histoire
    • Les derniers échos
  • DU COTE DES ECRIVAINS : LES TEMPS DU ROMAN
    • L'historien des moeurs
    • Le nageur entre deux rives
    • "L'océan de l'Histoire"
  • DU COTE DES HISTORIENS : LES AVATARS DU REGIME MODERNE D'HISTORICITE
    • Le régime moderne : version forte et premières failles
    • "L'abîme de l'Histoire"
    • Après 1945 : "Tous les ponts sont rompus"

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/02/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-08-128675-7
  • EAN
    9782081286757
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    312 pages
  • Poids
    0.33 Kg
  • Dimensions
    13,7 cm × 21,8 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de François Hartog

Historien majeur, François Hartog est directeur d'études à l'EHESS. Il a notamment publié Le Miroir d'Hérodote (Folio, 2001), Évidence de l'histoire (Folio, 2007), Anciens, Modernes, sauvages (Points Histoire, 2008) et Régimes d'historicité (Points Histoire, 2012), tous traduits dans de nombreux pays.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €