Carnage - Pour en finir avec l'anthropocentrisme - Grand Format

Note moyenne 
Dans ce nouvel essai, Jean-Marc Gancille expose un tableau sans concession de la relation que l'être humain a nouée avec le monde animal, fondée sur... Lire la suite
18,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 22 septembre
En librairie

Résumé

Dans ce nouvel essai, Jean-Marc Gancille expose un tableau sans concession de la relation que l'être humain a nouée avec le monde animal, fondée sur la domination et l'exploitation, et ce dès avant la naissance de l'agriculture. Sacrifices religieux, collections et commerce d'animaux sauvages, domestication, utilisation des animaux à des fins militaires ou pour des expériences de laboratoires, captivité forcée dans les zoos et aquariums, chasse et pêche récréatives, élevage intensif ou surpêche...
On n'en finit pas d'établir la liste des formes qu'adopte l'anthropocentrisme. L'auteur n'en reste pas à ce triste bilan. Il démontre que ce carnage n'est pas seulement un éternel enfer pour les animaux mais aussi une tragédie pour l'espèce humaine en raison de la destruction des écosystèmes, une négation immorale de la sensibilité des animaux et une supercherie de l'industrie agroalimentaire, qui entretient auprès du public l'idée selon laquelle il serait nécessaire de consommer des protéines animales.
Enfin, il dessine une voie d'action pour "en finir avec l'anthropocentrisme" sur le plan juridique, alimentaire, agricole... et décrit les méthodes pour mener cette lutte.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/09/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-37425-242-1
  • EAN
    9782374252421
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    202 pages
  • Poids
    0.272 Kg
  • Dimensions
    14,2 cm × 21,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Marc Gancille

Jean-Marc Gancille est le cofondateur de Darwin à Bordeaux et de la coopérative La Suite du Monde. Après avoir lancé et expérimenté ces deux utopies concrètes de résistance et de résilience des territoires, il décide de se consacrer pleinement à la cause animale. Vice-président durant six ans de Wildlife Angel (ONG de lutte contre le braconnage de la grande faune africaine), cofondateur du collectif anti-captivité Rewild, actif au sein de plusieurs mouvements animalistes.
il agit au quotidien en faveur de la conservation des cétacés à La Réunion au sein de l'ONG Globice. Après le succès de son pamphlet Ne plus se mentir, Jean-Marc Gancille prend ici à bras le corps un sujet majeur et controversé : la fin de l'exploitation animale. Préface de Paul Watson, fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,00 €