(Bé)vues du futur - Les imaginaires visuels de la dystopie (1840-1940)

Note moyenne 
Aujourd'hui inscrite au coeur des cultures télévisuelle et adolescente, la dystopie possède une histoire riche pourtant méconnue. Cette forme d'expression... Lire la suite
30,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Aujourd'hui inscrite au coeur des cultures télévisuelle et adolescente, la dystopie possède une histoire riche pourtant méconnue. Cette forme d'expression qui mêle projection dans le futur et vision critique d'une société révèle les enjeux majeurs des époques qu'elle a traversées. Explorer ses caractéristiques visuelles sur un siècle, de 1840 à la Seconde Guerre mondiale, permet d'observer les lignes de forces d'un imaginaire central dans la littérature et les arts.
L'imaginaire dystopique ne touche pas seulement à l'iconographie. Il concerne aussi les ressources textuelles de la description, la circulation transmédiatique des fictions et la définition même d'un univers souvent improprement qualifié par les étiquettes de fantastique et de science-fiction. Ce volume collectif abondamment illustré offre un aperçu chronologique empruntant ses approches à l'analyse de texte, à l'étude de l'image fixe ou animée, à la sociologie des auteurs et de l'édition, ainsi qu'à l'histoire des représentations.
Il se centre sur les aires d'expression française, qui ont leurs propres spécificités, distinctes des réalisations anglo-saxonnes. Envisageant tant les oeuvres paralittéraires que celles d'avant-garde, il met à l'honneur une production foisonnante, encore peu étudiée : de Souvestre à Bartosch, sans oublier Henriot et Robida, de l'eschatologie biblique à la poétique des ruines de la ville moderne, en passant par l'archéologie rétrofuturiste et l'imaginaire des fourmis.

Sommaire

  • L’ETUDE DES IMAGINAIRES VISUELS DE LA DYSTOPIE : UNE INTRODUCTION PROSPECTIVE
  • LE MONDE TEL QU’IL SERA : DE LA SATIRE D’ACTUALITE A LA DYSTOPIE
  • LA DYSTOPIE, C’EST L’HISTOIRE, LES (BE)VUES DU PASSE DANS LA DYSTOPIE FRANCAISE
  • LES FUTURES RUINES DE PARIS CHEZ MERY, DUMAS ET FRANKLIN, MODALITES DE L’ARCHEOLOGIE RETRO-ANTICIPATIVE
  • RIRE DES ROUGES ENTRE 1842 ET 1848, UNE APPROCHE TRANSGENERIQUE ET PLURIMEDIATIQUE
  • UNE VISION DE LA FIN DES ARTS : ROBIDA ET LE FUTUR DE L’IMAGE
  • UN IMAGINAIRE ELECTRIQUE ET SEXUEL : AUTOUR D’ALBERT ROBIDA
  • HENRIOT, PARIS EN L’AN 3000 : L’UTOPIQUE DYSTOPIE
  • LES VILLES TENTACULAIRES D’EMILE VERHAEREN VUES DE LONDRES, LES EDITIONS ILLUSTREES PAR FRANK BRANGWYN
  • LE MONDE DES FOURMIS DANS L’IMAGINAIRE DE LA SCIENCE-FICTION, ENTRE L’UTOPIE EXOGENE ET LA DYSTOPIE PHOBIQUE

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/08/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7574-0887-2
  • EAN
    9782757408872
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    305 pages
  • Poids
    0.496 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Aujourd'hui inscrite au coeur des cultures télévisuelle et adolescente, la dystopie possède une histoire riche pourtant méconnue. Cette forme d'expression qui mêle projection dans le futur et vision critique d'une société révèle les enjeux majeurs des époques qu'elle a traversées. Explorer ses caractéristiques visuelles sur un siècle, de 1840...

À propos des auteurs

Clément Dessy, Chercheur au FNRS et maître d'enseignement à l'Université libre de Bruxelles, il consacre ses travaux à la réception internationale du symbolisme belge ainsi qu'aux rapports des arts visuels et de la danse avec la littérature. ---- Valérie Stiénon, Maître de conférences à l'Université Paris 13, elle enseigne la théorie littéraire et les littératures populaires. Ses recherches portent sur l'histoire et la poétique du roman d'anticipation, la critique littéraire et la littérature "panoramique" du XIXe siècle.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK