Recherche avancée
Mon panier

En cours de chargement...

Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 oeuvres confiées aux musées nationaux

Note moyenne : 0 | 0 note
  • La Documentation Française

  • Broché

  • Paru le : 29/08/2000
Depuis plus de cinquante ans, l'histoire du pillage des biens culturels par les nazis avait été sinon occultée, du moins évacuée. Mais, tel un non-dit, son souvenir, indistinct, ne cessait de hanter les milieux de l'art. Le pillage des objets d'art constitue un des aspects des persécutions antisémites ; il témoigne également de l'appétit des nazis pour les œuvres ainsi que des trafics qui s'instaurèrent pour l'assouvir. Il a, en définitive, laissé plus de traces dans les archives que ne l'avaient pensé, stupéfiés par la radicalité du forfait, ceux qui en furent témoins ou victimes. Survivants, descendants de collectionneurs ou de marchands d'art, conservateurs de musées, négociants d'art, experts, artistes mêmes, c'est aujourd'hui toute une communauté, intellectuelle et commerciale, de Juifs et de non-Juifs, qui alertée dans sa conscience a ressenti une exigence de vérité et, s'il en était possible, de réparation et de restitution. Pour parvenir à la vérité des faits et à celle des chiffres, l'histoire devait être explorée et écrite. A la différence d'autres aspects des persécutions antisémites perpétrées sur le territoire français par le, le Reich, peu de travaux ont été publiés sur cette question. C'est pourquoi, chargée de déterminer et de localiser les biens spoliés que l'Etat pourrait encore détenir, la Mission d'étude sur la spoliation des Juifs de France a souhaité disposer d'un rapport qui, des mécanismes du pillage aux opérations de récupération, de restitution et d'indemnisation, identifie les personnes et les biens touchés, distinguant les agissements respectifs de l'occupant et du gouvernement de Vichy. En effet, parmi les œuvres retrouvées en Allemagne, les 2 000 encore détenues par les musées français qui n'en ont que la garde (les MNR), ne sont caractérisables qu'à l'appui d'une synthèse historique sur les pillages, les trafics et l'aryanisation. Au sein de ces 2 000 œuvres, les recherches accomplies à ce jour mettent en évidence la faible quantité d'œuvres spoliées avec certitude. Si la majorité des MNR fut acquise sur un marché dopé par la soif du gain et la puissance du Reichsmark, les travaux doivent toutefois être poursuivis afin de vérifier que leur mise dans le commerce n'ait pas été précédée par une spoliation caractérisée. Néanmoins, quand bien même furent massives les restitutions opérées dans l'immédiat après-guerre, des milliers d'œuvres ne sont pas réapparues. Le monde de l'art aura été totalement bouleversé, à l'échelle internationale, par les exactions des nazis. Il appartiendra aux services concernés de poursuivre, longtemps encore, les recherches visant à retracer l'histoire de ces œuvres et à envisager de nouvelles restitutions ; puisse cette brève étude, quant à elle, servir d'appui à l'investigation historique, désintéressée, afin que la connaissance scientifique des faits et des mécanismes qu'elle évoque bénéficie des sensibilités et des émotions qui ont rendu possible la réouverture de ces dossiers.
Si vous aimez Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 oeuvres confiées aux musées nationaux, vous aimerez aussi :

La communauté en parle


> Le site communautaire où se retrouvent lecteurs, auteurs, bibliothécaires et libraires !

► Rejoignez la communauté des lecteurs d'Entrée Livre

Soyez le premier à déposer votre avis ou noter ce livre sur Entrée Livre

Entrée Livre, le site de recommandations de lectures


Sommaire

  • DES PILLAGES AUX INDEMNISATIONS
    • Une spécificité du dossier des œuvres d'art : des pillages essentiellement mis en œuvre par des services allemands
    • L'ampleur des restitutions de l'après-guerre
    • D'une politique de restitution à des procédures d'indemnisation : l'attitude de la République fédérale & Allemagne à partir de 1952
  • LA SITUATION DES 2 000 ŒUVRES CONFIEES AUX MUSEES NATIONAUX : LES MNR
    • Description et caractérisation
    • Ce que nous savons des principales provenances.

Fiche technique : Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 oeuvres confiées aux musées nationaux


18,29 € -5% 17,38 €
Actuellement indisponible
 
 

Informations
Cet ouvrage ne peut pas être commandé sur notre site momentanément (article actuellement en réimpression par exemple). Nous vous invitons à vous inscrire à notre système d'alerte pour être prévenu(e) automatiquement par e-mail dès que cet ouvrage sera à nouveau disponible.


Disponible en librairie ?
Fermer
  • Decitre Annecy : Actuellement indisponible
  • Decitre Bellecour : Actuellement indisponible
  • Decitre Chambéry : Actuellement indisponible
  • Decitre Confluence : Actuellement indisponible
  • Decitre Ecully : Actuellement indisponible
  • Decitre Grenoble : Actuellement indisponible
  • Decitre Part-Dieu : Actuellement indisponible
  • Decitre Saint-Genis-Laval : Actuellement indisponible

Attention : Les informations ci-dessus vous sont données à titre indicatif et ne constituent pas une garantie que l'article sera en stock lorsque vous vous rendrez en librairie

 

À propos de l'auteur : Collectif

Biographie de Collectif

Isabelle le Masne de Chermont est archiviste paléographe et conservatrice en chef chargée du service des bibliothèques, des archives et de la documentation générale à la direction des Musées de France. Didier Schumann est conservateur du patrimoine et chef du service de la documentation et de la gestion de la collection au musée national d'Art moderne, Centre Georges-Pompidou.
Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 oeuvres confiées aux musées nationaux est également présent dans les rayons
Autres suggestions autour de Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 oeuvres confiées aux musées nationaux
Le pillage de l'art en France pendant l'occupation...
Collectif
-5% 17,38 € 18,29 €