Les cahiers japonais - Le vagabond du manga - Album

Laurent Lombard

(Traducteur)

Note moyenne 
Tout avait commencé avec la lecture des carnets de voyage du poète Matsuo Basho–, l'inventeur du haïku. Voyager, pour lui, c'était un état intérieur,... Lire la suite
24,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 20 juin
En librairie

Résumé

Tout avait commencé avec la lecture des carnets de voyage du poète Matsuo Basho–, l'inventeur du haïku. Voyager, pour lui, c'était un état intérieur, un vagabondage sans but précis, le coeur prêt à cueillir la moindre étincelle de vie. Voilà, ce fut cette idée, je crois, qui me fascina et me mit sur la voie, encore une fois. En marche, sans but déterminé, allais-je rencontrer quelque chose qui enrichirait ma petite existence ? Reprenant son bâton de pèlerin, Igort nous convie à un voyage très intime au Japon sur les traces de son ami Jirô Taniguchi, mais également, celles de Miyamoto Musashi, figure emblématique du pays, maître bushi et célèbre escrimeur ou de Yasunuri Kabawata, prix Nobel de littérature.
Igort voyage sur les traces du passé, à Hiroshima notamment, visite un fabricant de papier traditionnel, qui aime à dire : " Boue, bois papier, voilà l'essence du Japon. " L'auteur ne néglige pas pour autant la société contemporaine japonaise et s'interroge sur la pression au travail, les Hikikomori, ces adolescents qui refusent de sortir de chez eux, ou Love plus, une application vidéo qui permet une relation virtuelle avec une fille de rêve.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/06/2018
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7548-2537-5
  • EAN
    9782754825375
  • Format
    Album
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    184 pages
  • Poids
    1.05 Kg
  • Dimensions
    22,5 cm × 30,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"Pendant des années j'étais retourné au Japon, un lieu qui désormais me semblait être comme un chez moi. Et pourtant cette fois-là fut la première où je m'abandonnai à un voyage sans but. Aucun rendez-vous ni rencontre, je voyageais pour le simple goût de me perdre. Et sans doute, commençai-je à comprendre, que se perdre dans des lieux inconnus permettait de pénétrer dans les pièces secrètes d'un soi plus profond.
Je me préparai à accueillir ce que le voyage allait m'apporter, comme Miyamoto Musashi, le plus grand rônin de tous les temps préparait ses duels. Avec la précision qui laisse la porte ouverte au hasard, pour souhaiter la bienvenue à l'inimaginable. Le Livre des cinq anneaux m'accompagnerait".

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les cahiers japonais - Le vagabond du manga est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,00 €