La terre de l'insolence - Une anthropologie des conflits - Grand Format

Note moyenne 
L'avènement de l'Etat islamique a soulevé deux questions majeures, apparemment indépendantes : comment expliquer l'attractivité d'une idéologie djihadiste... Lire la suite
19,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 29 août et le 2 septembre
En librairie

Résumé

L'avènement de l'Etat islamique a soulevé deux questions majeures, apparemment indépendantes : comment expliquer l'attractivité d'une idéologie djihadiste au sein d'une société tribale ? Comment rendre compte de la fascination que la médiatisation du djihad peut exercer auprès d'une certaine frange de la jeunesse occidentale ? Pour répondre à ces questions, Nicolas Israël se livre à une analyse anthropologique des conflits, mettant en évidence l'importance des structures tribales, des formes idéologiques et des cadres psychiques dans la progression des groupes djihadistes.
Face à une telle progression, la réponse occidentale qui s'appuie principalement sur une stratégie de restauration d'un Etat souverain risque d'exacerber les conflits au lieu de les apaiser.

Sommaire

  • PROLOGUE
  • LE RETOUR DES TRIBUS
  • LA STRUCTURE TRIBALE
    • Le concept de lignage
    • La structure sociale de réserve
    • Le système segmentaire
    • Vengeance et solidarité tribale
    • L'égalité entre les segments
    • Le statut du chef
  • CRITIQUE DU MODELE DE L'OPPOSITION SEGMENTAIRE
    • Les conflits entre cousins
    • Le modèle transactionnel
    • La dynamique politique tribale
    • Des segments sans lignages
  • LE MODELE DES ALLEGEANCES CONCURRENTES
    • Allégeances concurrentes et stabilité sociale
    • Le biais de l'assignation identitaire
    • La centralité du modèle des allégeances concurrentes
    • L'hyperindividualisme au sein des sociétés traditionnelles
  • LES DEUX PRINCIPES D'ORGANISATION SOCIALE PACHTOUNE : L'HONNEUR/LE TRIBUT
    • Le système de l'honneur
    • Le système du tribut
  • LA CONCURRENCE DES FORMES CULTURELLES
    • Les valeurs tribales
    • L'identité ethnique
    • Les valeurs religieuses
    • L'universalité de l'Islam en question
  • L'INGENIERIE CULTURELLE
    • Le concept d'idéologie
    • Le scripturalisme
    • Le déclin du nationalisme
  • LA COHERENCE CULTURELLE AU-DELA DE L'INTEGRATION SOCIALE
    • Culture et institution
    • Le djihad de la parole
    • De l'idéologie scripturaliste à l'idéologie djihadiste
    • Le djihadisme comme libération pulsionnelle
    • Le fantasme de fin du monde du djihadiste
  • INSURRECTION ET ARMATURE TRIBALE
    • L'insurrection talibane
    • Le contre-exemple touareg
    • L'enracinement tribal comme facteur d'unification
    • L'affiliation tribale comme force de division
    • L'engagement tribal taleb
    • Insurgés et criminels
  • LA RESOLUTION DES CONFLITS : LA JUSTICE TRIBALE
    • Le moteur de l'insurrection
    • Les principes de la justice tribale
    • Les limites de la procédure traditionnelle
    • La justice étatique
  • L'AIDE AU DEVELOPPEMENT : L'EXACERBATION DES CONFLITS
  • STATE-BUILDING
    • Le modèle évolutionniste
    • Le modèle cyclique
    • Les concepts de failed State et de State-building
    • Les Touaregs Kel Adagh : un exemple d'ingénierie sociale
    • Dynamique tribale et parasouveraineté
    • Le principe des alliances contre-nature
    • Les limites de la dynamique tribale
    • "Les machines de guerre"
    • La souveraineté symbolique
    • La fin du State-building
  • L'IMPACT DU DJIHADISME SUR LES SOCIETES OCCIDENTALES
    • Chronologie Afghanistan
    • Bibliographie
    • Cartes

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/09/2018
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-251-44836-7
  • EAN
    9782251448367
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    280 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nicolas Israël

Nicolas Israël, agrégé et docteur en philosophie, habilité à diriger des recherches (HDR), est professeur en classes préparatoires. Il est l'auteur de Spinoza le temps de la vigilance (2001) et de Généalogie du droit moderne, l'état de nécessité (2006). Ses travaux de philosophie politique l'ont conduit à concentrer ses recherches dans une perspective anthropologique sur la question de la lutte anti-insurrectionnelle et anti-terroriste.
Il a ainsi réalisé une série d'expertises, depuis une dizaine d'années, pour différentes institutions.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,50 €